Crime macabre à Paris : Une femme algérienne tuée par son propre fils

Un terrible drame a secoué la ville de Drancy, en Seine-Saint-Denis. Une mère de famille d’origine algérienne âgée de 55 ans a été sauvagement tuée par son propre fils. L'accusé âgé de 28 ans aurait infligé une trentaine de coups de couteau à sa maman.

Selon Le Parisien, les circonstances macabres de ce crime ont été mises au jour par les autorités après qu'un adolescent de 14 ans, réfugié dans la salle de bains lors d'une violente altercation familiale, a alerté la police. Intervenant peu après 1 heure du matin, les forces de l'ordre ont répondu à un appel d'urgence de la préfecture de police de Paris signalant un différend familial majeur avec la présence d'une personne armée d'un couteau.

À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont découvert une scène d'horreur, avec une femme étendue au sol, inconsciente, le visage ensanglanté, victime de plusieurs plaies à la tête infligées par des coups de couteau. Face à cette situation atroce, le présumé meurtrier a tenté de s'échapper en se réfugiant à l'étage, où son jeune frère de 14 ans s'était caché, terrorisé. Une poursuite s'en est suivie, et les policiers ont réussi à appréhender le suspect en faisant usage d'un pistolet à impulsion électrique.

Tuée par son propre fils

Malheureusement, malgré l'intervention rapide des secours, la victime était en arrêt cardio-respiratoire et a succombé à ses blessures peu après 2 heures du matin. Le parquet de Bobigny a officiellement confirmé son identité et son âge, précisant qu'il s'agissait d'une femme d'origine algérienne âgée de 55 ans.

Le fils, présumé responsable de ce crime tragique, a été placé en garde à vue et hospitalisé sous escorte policière, bien que son état de santé ne soit pas considéré comme critique. Le couteau utilisé dans le cadre de cette affaire a été saisi et mis sous scellé en vue des investigations en cours.

Retour en haut