La Banque d'Algérie va ouvrir 5 agences en France

Le ministre des Finances, Aziz Fayid, a révélé ce jeudi que la Banque Extérieure d’Algérie envisage d'inaugurer cinq agences bancaires dans des villes françaises. Cette décision vise à renforcer la présence de la Banque algérienne à l'étranger et à répondre aux besoins financiers de la communauté algérienne en France.

En réponse aux questions des députés, Fayid a expliqué que la succursale française de la Banque Extérieure d'Algérie, baptisée BEA International, prévoit l'ouverture de cinq agences bancaires dans les principales villes françaises, où la communauté algérienne est fortement présente.

Le ministre a également souligné que BEA International attend l'approbation de son dossier d'accréditation pour pouvoir démarrer ses activités officiellement. Il a précisé que la banque compte étendre progressivement sa présence à d'autres villes européennes, illustrant ainsi une stratégie d'expansion bien pensée.

Selon le ministre algérien, la BEA a déposé son dossier d'accréditation pour sa succursale en France le 22 février dernier auprès de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), l'organe de surveillance affilié à la Banque de France. L'ACPR a demandé des éclaircissements sur certains points de la stratégie et des mises à jour des données du plan d'affaires, signe d'une démarche réglementaire approfondie.

Le ministre des Finances a souligné que BEA International envisage d'ouvrir ces agences pour faciliter les transactions financières des Algériens résidant en France tout en contribuant au renforcement des liens économiques entre les deux pays.

Deux succursales bancaires algériennes en Afrique

Cette annonce intervient quelques mois après l'inauguration des deux premières succursales bancaires algériennes en Afrique, à Nouakchott et Dakar, dans le but de stimuler les échanges commerciaux entre l'Algérie et les pays de la région.

Il convient de noter que ces deux banques ont été créées par quatre banques publiques algériennes, à savoir la Banque Nationale algérienne, le Crédit populaire algérien, la Banque de l'Agriculture et du Développement Rural, en plus de la Banque Extérieure d'Algérie.

L'Algérie, sur le plan africain, envisage également l'ouverture d'une succursale en Côte d'Ivoire dans le cadre de l'expansion de son réseau bancaire sur le continent. Cette stratégie est mise en place quelques mois après l'adoption d'une nouvelle loi monétaire et bancaire régissant les flux financiers entrants et sortants du pays.

Actuellement, l'Algérie compte environ 30 institutions bancaires, dont 7 banques publiques et plus de 20 banques étrangères, notamment du Golfe, ainsi que des banques françaises, britanniques, américaines et espagnoles.

Retour en haut