Youcef Atal s'exprime après sa remise en liberté

Youcef Atal a brisé le silence suite à son arrestation par les autorités françaises, sa comparution et sa remise en liberté sous caution. Sur sa page officielle Instagram, l’international algérien a tenu à remercier tous ceux qui l’ont soutenu dans cette dure épreuve.

Après sa remise en liberté provisoire, Youcef Atal a partagé une story sur Instagram pour exprimer sa gratitude pour toutes les personnes qui l’ont soutenu. « Merci à tous pour votre soutien. À bientôt, » a-t-il écrit. L’international algérien n’a rien révélé de sa détention ni de sa comparution puisqu’il est encore sous contrôle judiciaire et n’a pas le droit d’évoquer publiquement des éléments de l’affaire.

Pour rappel, la police française a arrêté Atal, jeudi et a mené une enquête interne qui a initialement abouti à des accusations d'incitation à la haine raciale, avant d'être réduites à « l'incitation à la haine sur des bases religieuses ». Le joueur de l’OGC Nice a ensuite, été remis en liberté sous caution et sous contrôle judiciaire.

Youcef Atal a payé une caution de 80 000 euros et est interdit de voyager hors de la France jusqu'à nouvel ordre, sauf pour les matches internationaux avec l'équipe nationale algérienne. Son procès est prévu pour le 18 décembre, devant le tribunal correctionnel.

L'affaire a pris une ampleur considérable, suscitant des réactions importantes de la part de personnalités médiatiques, sportives, voire politiques, tant au niveau national qu'international. Plusieurs joueurs, dont Adlane Guedioura, Riyad Mahrez, Islam Slimani, Ramy Bensebaini et bien d’autres ont apporté leur soutien à leur coéquipier en équipe nationale.

Dès l’annonce de l’arrestation de l’international algérien, les stars de l'équipe nationale algérienne ont exprimé leur solidarité totale avec Atal, à commencer par le capitaine Riyad Mahrez, qui a écrit sur son compte officiel : «  soutien et courage à Youcef Atal, pour cette épreuve dans cette affaire qui prend des proportions démesurées ».

Sofiane Feghouli a poussé un véritable coup de gueule : « force Youcef Atal, il a retiré son post, il a dit qu’il était désolé pour la fin de la vidéo qu’il n’avait pas vue, subit une mise à l’écart, puis une suspension et maintenant une garde à vue. Il faudrait que la justice se concentre sur les inutiles des plateaux TV qui sèment la haine.»

Retour en haut