Visa Schengen : 10 métiers qui augmentent vos chances

Les professionnels qui veulent travailler en Europe font souvent face à la difficulté d'obtenir un visa Schengen. Pourtant, plusieurs pays européens sont confrontés à une pénurie de main-d'œuvre, dans divers secteurs. À titre d’exemple, l'Agence autrichienne des statistiques a signalé plus de 202 300 postes vacants au cours du troisième trimestre de 2023 dans diverses entreprises du pays.

Pour augmenter ses chances d’obtenir un visa Schengen pour l’Autriche pour des motifs professionnels, il est essentiel de choisir un métier « en tension ». Certains métiers sont en pénurie de main-d’œuvre, et les autorités migratoires de l’Autriche donnent plus facilement des visas aux professionnels de ces domaines que d’autres.

Les postes vacants sont répartis comme suit : 120 100 dans le secteur des services, 46 200 dans l'industrie manufacturière et 36 000 dans les services publics. Le déficit de personnel dans les entreprises autrichiennes est exacerbé par le fait que le pays connaît un déficit de naissances pour la troisième année consécutive, ainsi qu'une augmentation du taux de mortalité parmi sa population.

De plus, pour soutenir son économie, l'Autriche dépend largement de la main-d'œuvre étrangère. Par conséquent, les travailleurs étrangers peuvent entamer les procédures de demande de visa Schengen pour ce pays et tenter de décrocher un emploi dans l'un des dix secteurs suivants.

Selon l'Institut de recherche économique (ERI), l'Autriche figure parmi les pays offrant les meilleurs salaires à ses employés. Par exemple, le salaire moyen des travailleurs du bâtiment en Autriche est de 46 828 euros par an, soit 23 euros par heure. De même, le salaire moyen des ouvriers industriels est de 50 438 euros par an, soit 24 euros par heure, tandis que les électriciens touchent 54 469 euros par an, soit 26 euros par heure.

Liste des métiers qui augmentent les chances d'avoir un visa Schengen

  1. Bâtiment et construction : Avec des salaires compétitifs, le secteur du bâtiment en Autriche offre des opportunités aux étrangers qualifiés.
  2. Technologie de l'information (TI) : La demande croissante de professionnels de l'informatique fait de ce domaine un choix prometteur pour les candidats à la migration.
  3. Santé et soins : Les professions médicales et paramédicales sont essentielles en Autriche, où les besoins de personnel de santé sont importants.
  4. Hôtellerie et restauration : Avec un secteur du tourisme dynamique, les postes dans l'hôtellerie et la restauration sont constamment ouverts.
  5. Ingénierie : L'Autriche valorise les compétences en ingénierie, offrant des opportunités aux ingénieurs qualifiés.
  6. Éducation et enseignement : Les écoles autrichiennes recherchent des enseignants qualifiés, en particulier dans les matières en demande.
  7. Agriculture et agroalimentaire : Les travailleurs agricoles sont demandés pour soutenir le secteur agroalimentaire autrichien.
  8. Services financiers : Avec un secteur financier en croissance, les professionnels de la finance ont des chances de trouver des opportunités lucratives.
  9. Commerce international : Les entreprises autrichiennes cherchent des professionnels compétents dans le commerce international pour étendre leurs activités.
  10. Énergie renouvelable : L'Autriche s'engage dans les énergies renouvelables, créant des emplois dans ce secteur en expansion.

Démarches pour obtenir un visa de travail en Autriche

Les étrangers désirant travailler en Autriche doivent soumettre une demande de visa Schengen de longue durée de type D. Cependant, les travailleurs qualifiés provenant de pays hors de l'Union européenne, souhaitant résider et travailler en Autriche, peuvent également postuler pour la Carte Bleue, une autorisation de séjour et de travail d'une durée maximale de deux ans.

Il est important de souligner que les étrangers voyageant avec un visa Schengen ne peuvent pas travailler en Autriche. La conversion de leur visa court séjour en une autorisation de séjour de longue durée est également impossible. Il faut donc, faire une demande de visa Schengen D, de longue durée.

Ainsi,  pour maximiser ses chances d'obtenir un visa Schengen pour travailler en Autriche, il est essentiel de justifier des compétences dans les secteurs en demande et de s’assurer de suivre rigoureusement les procédures de demande de visa spécifiques à ce pays. L'Autriche, avec ses opportunités professionnelles attrayantes, demeure une  destination de carrière très intéressante.

Retour en haut