Demande de visa Schengen : Ce qui va changer en 2024

Le Conseil européen a approuvé officiellement la numérisation des procédures de demande de visa Schengen, ainsi que la suppression des rendez-vous consulaires et des vignettes de visa. Environ 18 à 20 millions de demandes de visa à travers le monde seront traitées via une plateforme numérique dédiée.

Tant les demandeurs que les États membres de l’espace Schengen bénéficieront de cette plateforme, car elle leur fera gagner du temps et de l'argent. Les états Schengen prévoient de présenter un tout nouveau système pour l'obtention du visa Schengen. Cela rendra non seulement la demande plus facile pour des millions de voyageurs, mais aussi moins coûteuse et plus rapide, selon les rapports de Schengen.

Les demandes de visa Schengen seront traitées sur une seule plateforme en ligne, informant également les demandeurs du pays qui examineront leurs demandes, dans le cas de voyages multi-pays. Le nouveau système est également conçu pour s'intégrer à l'écosystème des mécanismes de gestion des frontières et des bases de données de l'Union européenne.

Les informations à fournir lors d'une demande de visa Schengen

Avec la numérisation des procédures de changements de visa, il sera possible de compléter toutes les procédures sur une seule plateforme. Peu importe le pays ou le nombre de pays que le voyageur souhaite visiter, que ce soit pour le tourisme, la visite familiale ou le travail. Tous les demandeurs devront soumettre leur demande de visa Schengen via une seule plateforme.

La plateforme, qui n'a pas encore été développée et dont la portée est encore inconnue, attribuera la demande au pays Schengen responsable du traitement de la demande, puis la renverra aux autorités compétentes. Bien que peu d'informations soient connues sur les données que la plateforme demandera aux voyageurs, chaque demandeur de visa Schengen devra fournir :

  • Nom, prénom, lieu et date de naissance.
  • Informations sur le passeport.
  • Dates des voyages précédents dans la zone Schengen.
  • Informations sur les visas et les voyages précédemment réservés dans le monde entier.
  • Les voyageurs répondront également à des questions sur le pays qu'ils souhaitent visiter, comment ils pourront financer leur futur voyage, leur hébergement, leurs vols, etc.

Comment faire une demande de visa Schengen en ligne

On ne sait toujours pas dans quelle mesure les voyageurs seront tenus de fournir des preuves pour chacune de ces informations. Cependant, les demandeurs n'auront plus à collecter et imprimer un grand nombre de documents. L'un des principaux changements que les demandeurs de visas Schengen expérimenteront à l'avenir concerne le nombre de documents requis.

  • Les voyageurs devront télécharger les documents nécessaires sur la plateforme, dont notamment :
  • Une copie du passeport.
  • Des photos biométriques numériques.
  • Une preuve de moyen de transport, c'est-à-dire les billets d'avion.
  • Une preuve de résidence.
  • De nombreuses normes et documents de demande de visa Schengen resteront inchangés, ou du moins similaires, à l'exception d'un seul changement : il ne sera plus nécessaire de les imprimer.
  • Les frais de visa seront également payés en ligne via la même plateforme.

L'Union européenne investira des millions dans la nouvelle plateforme et sa maintenance dans un avenir proche. Cependant, cela n'affectera pas les frais de visa Schengen, qui resteront inchangés. Les données de paiement des demandeurs seront sécurisées à plus haut niveau, et les demandeurs ne présenteront leur demande en personne que pour la première fois.

Retour en haut