Un père de famille algérien tué en Belgique : Nouveau rebondissement

L’assassinant d’un père de famille algérien en Belgique connait un nouveau rebondissement. Après plusieurs mois d’enquête, la police belge a réussi à appréhender deux suspects impliqués dans le meurtre de cet Algérien de 38 ans, père de trois enfants.

Les faits remontent au mois de mars dernier, lorsque l'homme e a été tué alors qu'il conduisait sa voiture. Un mercredi soir vers 21 heures, la victime d'origine algérienne a été assassinée alors qu'elle était à l'arrêt à un feu rouge à Tervuren, à Woluwe-Saint-Pierre. L'assaillant, armé, est sorti d'une autre voiture qui poursuivait la victime, avant de lui tirer dessus avec une arme à feu de calibre 7.62.

Les services d'urgence sont rapidement intervenus pour tenter de sauver la vie de l'Algérien, en pratiquant des manœuvres de réanimation, mais en vain. Les enquêteurs ont découvert au moins huit douilles de calibre 7.62 sur les lieux du crime. Le parquet de Bruxelles a confirmé l'ouverture d'une enquête pour élucider les circonstances de cette affaire.

Un ami de la victime suspecté

Cependant, selon la presse locale belge, deux hommes soupçonnés d'avoir commis le meurtre ont été arrêtés. Ils ont été placés en détention en attendant la poursuite de l'enquête. Cet assassinat a secoué la communauté algérienne en Belgique, suscitant l'inquiétude quant à la sécurité des membres de cette communauté.

La famille de la victime, sa femme et ses trois enfants en bas âge, pointe du doigt un ancien ami du père de famille comme le principal suspect. Des témoignages suggèrent des tensions entre les deux hommes, bien que les raisons de leur dispute demeurent inconnues. Les proches de la victime espèrent que la justice soit faite pour punir les responsables de cet acte odieux.

Les autorités belges ont souligné l'importance de faire toute la lumière sur cette affaire et de traduire en justice les responsables de cet acte odieux. L'ambassade d'Algérie en Belgique suit de près l'évolution de l'enquête et maintient un contact étroit avec la famille de la victime.

Retour en haut