Visa long séjour visiteur en France : C'est quoi et qui peut le demander ?

Les étrangers qui cherchent à obtenir un titre de séjour en France peuvent opter pour le visa long séjour « visiteur ». Les détenteurs de ce visa peuvent voyager librement pendant plus de 3 mois sur une période maximale de 12 mois dans l'espace Schengen.

Selon Maître Fayçal Megherbi, avocat inscrit au barreau de Paris, ce visa est destiné aux ressortissants étrangers qui peuvent justifier de moyens d'existence suffisants et qui s'engagent à ne pas exercer d'activité professionnelle en France.

Pour obtenir ce visa, les demandeurs doivent s'adresser au Consulat de France de leur pays d'origine ou de résidence. Ils doivent également prouver qu'ils disposent de moyens financiers suffisants pour couvrir leurs dépenses pendant leur séjour. Cela peut inclure des bulletins de salaire, des attestations de travail, des pensions de retraite ou des bilans d'activité pour les chefs d'entreprise. De plus, les demandeurs peuvent présenter des preuves qu'ils seront pris en charge par un membre de leur famille une fois en France.

Cependant, en plus des droits de visa régis par la législation en vigueur, les demandeurs de ce visa devront également s'acquitter d'une taxe auprès de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII). Le paiement de cette taxe ne garantit en aucun cas l'approbation de la demande, et en cas de refus de visa, ce montant ne sera pas remboursé.

Le visa long séjour « visiteur » vaut titre de séjour

Il est important de noter que le visa long séjour « visiteur » vaut titre de séjour, ce qui signifie que les titulaires n'ont pas besoin de se rendre en Préfecture pour demander un titre de séjour supplémentaire. Cependant, il existe une exception pour les ressortissants algériens en vertu de l'accord franco-algérien de 1968, qui les obligent à se rendre en Préfecture pour obtenir un certificat de résidence d'un an.

Le visa « visiteur » ne permet pas à son titulaire de travailler en France. Si un étranger souhaitant travailler arrive en France avec ce visa, il devra entamer la procédure pour obtenir un autre type de titre de séjour deux mois avant l'expiration de son titre de séjour d'un visa portant la mention « visiteur ».

Retour en haut