Visa Schengen : Que risque-t-on en cas de dépassement de visa ?

Le dépassement de visa Schengen est une situation délicate pour les ressortissants étrangers séjournant en France ou dans l'espace Schengen. Il survient lorsque la période de séjour dépasse la durée autorisée par le visa. Même les personnes de nationalités exemptées de visa peuvent se retrouver dans une situation de dépassement de visa si elles restent dans l'espace Schengen au-delà de 90 jours.

Les conséquences de ce dépassement peuvent être sévères, allant d'amendes à des interdictions de retour ou même à des poursuites pénales. Il est donc impératif de surveiller attentivement la validité du visa Schengen et de prendre des mesures telles que demander une prolongation à temps ou quitter l'espace Schengen avant l'expiration du visa.

Il faut savoir que le dépassement de séjour lié à un visa expiré est pratiquement toujours détecté. Les autorités de l'immigration tiennent un registre de toutes les entrées et sorties de l'espace Schengen. Ainsi, tout dépassement, qu'il soit intentionnel ou accidentel, est enregistré, exposant les contrevenants à des amendes, à l'expulsion ou à une interdiction d'entrée dans l'espace Schengen pour une période déterminée.

Cas de dépassement de visa Schengen

  • Les situations conduisant au dépassement de visa Schengen
  • L'expiration du visa sans départ de l'espace Schengen.
  • Le dépassement de la période de séjour gratuite, qui est de 90 jours sur une période de 180 jours.
  • Le non-respect des règles générales de la période gratuite, telles que le manque de ressources financières suffisantes.

Pour éviter le dépassement de visa, il est essentiel de prendre des mesures à temps. Dans des circonstances exceptionnelles, il est possible d'obtenir une autorisation auprès du service de l’immigration du pays Schengen, pour prolonger le séjour. Mais cela doit être fait avant l'expiration du visa.

Seuls des motifs impérieux, tels qu'une maladie grave, un cas de force majeure ou des raisons personnelles importantes, sont généralement acceptés. Une assurance voyage Schengen est également nécessaire, et le demandeur doit fournir des explications et des preuves adéquates.

Conséquences d'un dépassement de visa

Les conséquences d'un séjour prolongé sans autorisation sont graves. Le voyageur se retrouvera dans une situation d'illégalité, exposé à des amendes, des interdictions de retour pouvant durer de une à plusieurs années et à des complications lors de futures demandes de visa Schengen. Il est donc fortement déconseillé de dépasser la durée de séjour autorisée.

En cas de dépassement de visa, une interdiction d'entrée est souvent délivrée. Cela signifie que le concerné n’aura pas le droit de voyager dans tous les autres pays de l’Espace Schengen. Cette interdiction d'entrée peut entraîner des sanctions, y compris une peine de prison pouvant aller jusqu'à 6 mois ou une amende importante, même après la fin de la peine de prison. Elle est enregistrée dans un système d'information, appelé signalisation, pour informer d'autres pays du statut.

En général, une interdiction d'entrée dure deux ans, mais sa durée peut varier en fonction de la situation :

  • 1 an pour un dépassement de séjour de 3 à 90 jours.
  • 2 ans en cas de dépassement de plus de 90 jours.
  • 10 ans si vous représentez une menace pour l'ordre public.
  • 20 ans si vous êtes considéré comme une menace pour l'ordre public et la sécurité nationale.
Retour en haut