France : voici les métiers qui recrutent le plus en 2023 (Pôle emploi)

Quels sont les métiers qui recrutent le plus en France cette année ? Le service public, Pôle emploi, vient de répondre à la question en publiant la liste du top 10 des emplois les plus demandés. Force est de constater qu’il s’agit pour la plus part, des métiers qu’on peut classer dans la catégorie des métiers pénibles. Ils peuvent cependant s’avérer intéressants pour les personnes sans emploi. 

Il faut dire que de nombreux Algériens se trouvant en France sont livrés à eux-mêmes en raison du manque d’opportunités de travail. Avec la crise qui sévit actuellement, la plupart d’entre eux n’arrivent pas toujours à trouver l’emploi qui leur convient et ce n’est forcément pas faute de chercher.

Souvent, ils frappent à de mauvaises portes. Sinon, affirment-on, des entreprises recrutent toujours et sont en quête de main d’œuvre. Selon Pôle emploi, 3 039 000 projets de recrutement ont été lancés cette année encore. Un chiffre qui reste pratiquement le même que celui enregistré l’année dernière. Selon toujours la même source, 72 % de ces projets concernent des emplois durables (CDI ou CDD de 6 mois et plus).

Tous les secteurs d’activités sont concernés par ces projets de recrutement, relève-t-on du site du service public français. Celui-ci indique ainsi que parmi ces projets lancés, 38,3 % sont dans le secteur service aux particuliers, 23,6 % pour les services aux entreprises, 12,2 % pour le commerce, 9,3 % pour l’industrie, 8,6 % pour la construction, et 8,1 % pour l’agriculture.

Pôle emploi : voici le top 10 des métiers qui recrutent le plus

Par ailleurs, les postes qui recrutent le plus durant cette année 2023 demeurent:

  • Serveurs de cafés, de restaurants
  • Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
  • Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)
  • Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Aides-soignants (médico-psycho., auxil. puériculture, assistants médicaux…)
  • Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires
  • Cuisiniers

 

Retour en haut