La boxeuse algérienne Imane khelif dénonce un complot

La boxeuse algérienne, Imane Khelif, crie au scandale et dénonce un complot suite à sa disqualification par la fédération internationale de Boxe (IBA) de la finale des championnats du monde (-66 kg) qu’elle allait disputée dimanche 26 mars. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, la championne algérienne explique les contours de cet affaire. 

La nouvelle est tombée tel un couperet ce samedi 25 mars. La boxeuse algérienne Imane Khelif ne disputera pas la finale des championnats du monde qui se déroulent en Inde. Une finale pour laquelle, elle s’est pourtant merveilleusement qualifiée, jeudi 23 mars dernier, en disposant assez facilement d’une adversaire thaïlandaise.

La championne algérienne a été en fait disqualifiée par la fédération internationale de Boxe (IBA), pour des « raisons médicales », a indiqué la fédération algérienne de boxe (FAB). « Imane Khelif n’a pas été autorisée par la fédération internationale de Boxe -IBA- à prendre part à la finale de demain et ce pour des raisons médicales », a écrit en effet la FAB dans un communiqué.

Les vérités d’Imane Khelif

Cette raison est cependant contestée par la boxeuse algérienne. Dans une vidéo partagée ce samedi 25 mars sur les réseaux sociaux, cette dernière a affirmé qu’il s’agit d’un complot monté contre elle et contre l’Algérie. Imane Khelif a ainsi indiqué qu’elle ne souffre d’aucune maladie. Elle a fait cependant savoir qu’en réalité elle a été éliminée à cause d’une malformation physique. Ils ont détecté en elle, explique la concernée, un fort taux de l’hormone mâle.

« Ils m’ont dit que j’ai des qualités qui m’empêchent de participer à des combats avec des femmes. C’est malheureux. Ce n’est pas de ma faute, mais c’est plutôt une chose divine et la volonté de Dieu. », a affirmé en effet Imane Khelif qui affirme qu’elle ne lâcherais pas l’affaire. Elle compte sur le soutien de l’Algérie et de son peuple pour y parvenir, a t-elle encore dit.

Retour en haut