La France veut créer une nouvelle carte de séjour pour cette catégorie

En plus du titre de séjour « métiers en tension », la France veut créer une nouvelle carte de séjour pour des étrangers. Celle-ci est destinée exclusivement au personnel de la Santé. Un secteur qui souffre d'un manque criant en matière de main d'œuvre dans l'Hexagone, à l'instar d'autres domaine d'activité encore. 

Le gouvernement français a établi une nouvelle loi sur l'immigration. Le projet fait objet depuis quelques semaines d'un débat houleux dans le pays. Il devrait être soumis à l'approbation dès le début de l'année prochain avant son exécution si bien sûr il sera adopté. Les grandes lignes du dit projet ont été divulguées par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin le mois de novembre dernier.

Parmi les points révélés, la création d'un titre de séjour appelé "métiers en tension". Comme cela a été déjà expliqué, ce titre de séjour vise les métiers qui trouvent des peines à recruter et sont soumis donc à un déficit en matière de main d'œuvre.

Carte « talent - professions médicales et de pharmacie »

Mardi 20 décembre l’Agence France-Presse (AFP), citée par plusieurs sources médiatiques françaises a dévoilé un autre type de titre de séjour envisagé dans le projet de la nouvelle loi de l'immigration. Il s'agit de la carte « talent - professions médicales et de pharmacie ».

Celle-ci est destinée, affirme la même source qui dit avoir pu consulter le document portant ce projet de loi, au personnel de la Santé. Il est vrai que ce secteur est frappé de plein fouet par la crise d'effectif qui touche plusieurs établissements.

Durée de validité et la catégorie concernée

« Ce titre vise à répondre au besoin de recrutement de personnels qualifiés de santé dans les établissements de santé ou les établissements médico-sociaux », explique le gouvernement, selon toujours la même source. Pour ses concepteur il « permettra d’améliorer la lisibilité et l’attractivité du droit au séjour pour ces publics qualifiés, tout en tenant compte des enjeux de vérification de l’aptitude de professionnels étrangers à exercer dans le domaine hospitalier »,

Cette carte dont la durée de validité est fixée entre une année et quatre ans,  concerne les médecins « quelle que soit leur spécialité », les sages-femmes, les chirurgiens-dentistes et les pharmaciens.

Lire aussi - Officiel : La France annonce la fin de la crise des visas avec l’Algérie

 

Retour en haut