Air Algérie : le geste grande classe d'une passagère

Une passagère s'est distinguée par un geste grande classe. Celle-ci a tenu en effet, à restituer une valise qui contenait pourtant des "objet de grande valeur" à son propriétaire. Pour ce faire, elle a pris attache avec un ancien député de la diaspora, Sami Chaabna en l'occurrence. C'est ce dernier d'ailleurs qui a relaté cette histoire sur sa page Facebook.

Les faits remontent au 10 décembre dernier lors du vol de la compagnie aérienne algérienne, Air Algérie, au départ de Chlef à destination de l'aéroport Paris Charles De Gaulle. A sa descente de l'avion, la passagère a récupéré, malencontreusement, un bagage qui ne lui appartenait pas. Vraisemblablement, elle ne s'est rendue compte qu'une fois chez elle.

Après cette surprenante découverte, cette dame a pris aussitôt attache avec l'ancien député pour l'aider à retrouver le propriétaire de la valise. “Une dame d’un certain âge m’a contacté, elle pleurait et disait qu’elle avait pris par erreur la valise d’un homme nommé Khelil, après son arrivée à l’aéroport de Paris Charles De Gaulle hier, en provenance de Chlef”, a affirmé l'ex parlementaire dimanche 11 décembre, soit le lendemain du voyage.

Aéroport Paris Charle de Gaulle

Elle veut restituer une valise contenant des “objets plus que précieux”

La dame, indique encore Samir Chaabna, précise que la valise contenait des “objets plus que précieux”, sans divulgué toutefois la nature de ces objets et ce malgré l'insistance du l'ancien député. " La première question qui m'est venue à l'esprit était de savoir de quoi s'agit-il", reconnait Samir Chaabna. “Est-ce de l’or pur ou des perles naturelles ?”, s’est-il demandé.

" Car, poursuit-il, dans les bagages de nos émigrés on trouve du frik, d’huile d’olive, de couscous, de dattes, de gâteaux traditionnels ou de quelques cadeaux symboliques et même des fruits et légumes", plaisante-il.

La dame a maintenu cependant le suspens et n'a pas voulu révélé la nature de ces "objets de valeur". Tout ce qu'elle veut est de retrouver le propriétaire pour lui remettre le bagage.

Retour en haut