Visa France : le témoignage émouvant d'une étudiante algérienne

"Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allâh qui sait, alors que vous ne savez pas.» Ce verset coranique s'applique on ne peut mieux, sur le cas de cette étudiante algérienne qui a fini par avoir son visa pour la France après moults refus. 

Dans une publication pour le moins émouvante, l'étudiante algérienne a tenu à raconter son histoire. Elle affirme avoir multiplié les démarches pour avoir un visa d'étude en France. Ses multiples demandes ont toutes essuyé des refus, parfois inexplicables. Cela lui a toutefois permis de rester au chevet de sa maman malade.

Aujourd'hui, sa mère n'est plus de son monde. Elle a succombé il a y a quelques mois. Après son décès, la jeune fille a eu son visa pourtant avec pratiquement le même dossier qu'elle déposait à chaque fois. Pour elle, c'était la volonté divine. Le bon Dieu en a voulu ainsi pour qu'elle puisse accompagner sa maman dans sa lutte contre le cancer. Après avoir accompli cette mission, elle a fini par avoir son visa. Elle témoigne :

Un visa après 6 ans de démarches

"Je veux passé ce message aux étudiants qui ont eu des refus. Aujourd'hui, c’est mon départ après 6 ans de démarches et plusieurs refus de visa (motif 4).  Quand je recevais ces refus j'étais au bout de ma déception.  Je me disait pourquoi les autres et pas moi. Mais Dieu fait bien les choses.", a t-elle écrit

Et de poursuivre "l'année dernière, quand j'ai eu le refus de visa ( motif 4), j'ai décidé d'arrêter. J'en pouvait plus. Mais c'était le rêve de ma maman Allah yarhemha. Elle m'a encouragé. Elle m'a toujours soutenue, elle m’a appris a ne pas baisser les bras."

"J'ai réalisé ton souhait maman"

La jeune étudiante algérienne affirme par ailleurs, qu'en mars dernier sa mère est tombée malade. "J'étais avec elle, je l'ai jamais quitté. Je l'ai accompagnée jusqu'au bout et on a mené ensemble le combat contre son cancer. Hamdoullah j'ai pu être avec elle et je sais qu’elle est avec moi maintenant et elle me voit de la où elle est. J'ai réalisé ton souhait maman.", a t-elle fait savoir.

"Souvenez vous que Dieu sait ce qu'il fait et surtout garder sa en tête", c'est le message qu'elle a voulait passé en conclusion.

Retour en haut