Voyage : voici la place la plus sûre en avion en cas de crash

Il arrive qu’un avion fasse un atterrissage forcé ou même un accident pour des raisons climatiques ou pour une panne dans le moteur ou même à cause d’une erreur du pilote. Ainsi, pour augmenter ses chances de survie en prenant un avion même au cas d’un accident, le voyageur ne doit pas choisir sa place au hasard car il est des places qui « garantissent » votre sécurité plus que d’autres.

Algérie Expat vous expose dans cet article, quelle place serait la plus sûre au cas de crash selon les données des accidents déjà enregistrés.

En effet, la question du choix de la place est souvent posée par les voyageurs qui souffrent notamment de l’aviophobie. Ces derniers ont toujours peur de prendre un avion et peut être même des hauteurs. Ainsi, ils voyagent souvent avec stress et peur.

Cockpit d'un avion
Cockpit d'un avion

La Première Classe est la plus exposée au danger

Une « étude » qui a été faite par Popular Mechanics a révélé qu’en matière de sécurité,   « tous les sièges d'un avion ne se valent pas ». L’étude a été basée sur un tas d’expériences d’avion ayant fait objet d’un crash. Et ce, afin d’identifier les places les plus sécurisées dans un avion. Le résultat est que la première classe, bien qu’en matière d’argent c’est la plus chère, est la première à encaisser au cas d’un crash. Et ce, vu qu’elle est classée à l’avant de l’avion,

L’étude a révélé en effet que, « plus vous êtes assis à l'arrière, plus vos chances de survie sont élevées. » Dans ce sens, Popular Mechanics estime que « les personnes situées à l'arrière de l'avion ont 40 % plus de chances de survivre que les passagers situés à l'avant », ce qui représente un avantage par rapport à la première classe.

Voici les résultats d'un essai sur un Boeing 727

En 2012, au Mexique, une équipe de scientifiques a prémédité un crash d’un avion, un vrai Boeing 727 sans voyageurs à bord. Le but est de s’arrêter au degré d’endommagements des mannequins placés à la place des voyageurs, après le crash.

Une équipe avait dirigé l’avion jusqu’au lieu du crash mais, bien sûr « les personnes à bord se sont parachutées avant l'impact ». Après le crash, le cockpit de l'avion s’est totalement froissé. Comme cela a été montré à la télévision vu que le crash a été filmé.

Après « l’analyse » des fragments de l'avion par les scientifiques, il a été remarqué, comme c’est attendu, que les mannequins placés à l'avant étaient « mortellement » touchés. Ceux au milieu près des ailes, étaient aussi touchés mais pas au point de ceux de la première classe.

Et les seuls à rester saint et saufs se sont les mannequins des places arrières : Ils étaient sauvés car le choc n’est pas arrivé jusqu’à eux bien que l’appareil « a percuté l’avion une vitesse de 225 km/h »

Par ailleurs, le caractère sûr des places de l’arrière de l’avion reste quand même relatif. Car un crash n’est jamais prévisible, on ne sait comment ni quand il se produira. Dans ce cas, l’idéal est de garder son calme et suivre les consignes du personnel de l’avion.

Passagers dans un avion
Passagers dans un avion
Retour en haut