France : Une banque algérienne à Paris avant 2023

Une agence de la banque extérieure d'Algérie (BEA) ouvrira prochainement ses portes en France. Cette nouvelle qui réjouira à coup sûr, les ressortissants algériens établis dans ce pays a été annoncée lundi 14 novembre par son directeur général, Lazhar Labrèche. 

Bonne nouvelle pour la communauté algérienne établie en France. Les expatriés disposeront très prochainement d'une agence bancaire algérienne. Il s'agit d'une agence de la banque extérieure d'Algérie BEA qui ouvrira ses portes dans l'Hexagone dans les tous prochains jours.

Probablement avant la fin de l'année encours, a indiqué le directeur général de la banque Extérieure d'Algérie, également président de l’Association Professionnelle des Banques et des Etablissements Financiers d’Algérie et aussi du Sommet bancaire du Maghreb, Lazhar Labrèche.

Ce dernier qui s'est exprimé sur le sujet en marge de l'assemblée générale du Sommet bancaire du Maghreb qui s'est tenu cette semaine à Alger n'a pas livré d'amples détails sur cette agence. Selon le journal arabophone Echorouk qui a rapporté les déclarations lundi 14 novembre, le directeur de la BEA a fait part en outre de l'ouverture prochaine de deux agences bancaires algériennes en Mauritanie et au Sénégal.

Un vieux projet qui prend forme

Il faut dire que ce projet ne date pas d'aujourd'hui. Il a été évoqué à maintes reprises, mais sa mise en œuvre a été retardée par des considération techniques et organisationnelles. Le mois de mai dernier, le Premier ministre qui présidait une réunion du gouvernement consacrée audit projet avait annoncé que celui-ci touchait à sa fin.

"L’ensemble des démarches relatives à la mise en œuvre de la 1ère phase de ce projet devront être finalisées avant la fin de l’année en cours", avait fait savoir Aïmene Benabderrahmane.

Le communiqué ayant sanctionné cette réunion a souligné que la BEA avait engagé des démarches pour l’ouverture d’un bureau de sa filiale "BEA Internationale" en France et ce afin de répondre aux préoccupations soulevées par la diaspora algérienne établie dans ce pays.

 

 

Retour en haut