"Le wali d'Oran humilie un vendeur clandestin" : la toile s'indigne

Le wali d'Oran s'est distingué cette semaine avec un comportement qui a choqué les internautes. Il s'en est pris à un citoyen, un marchand clandestin, qu'il a humilié devant la délégation qui l'accompagnait et des riverains. " Prend tes bagages et dégage d'ici" lui a-t-il lancé sur un ton arrogant.

Le wali d'Oran, à l'ouest de l'Algérie, a effectué jeudi dernier, une sortie d'inspection dans un quartier populaire du chef lieu de la wilaya. Un quartier qui est loin d'être le plus propre de la ville, doit-on dire. L'anarchie y règne en maitre absolue, peut-on constater sur les images partagées sur les réseaux sociaux et sur les différentes chaines de télévision qui ont couvert la sortie.

Du coup, le premier responsables de la wilaya a été pris d'une colère bleue. Rien ne peut cependant justifier son comportement avec lequel il s'est fait remarqué ce jour là. Prenant un air mêlant sévérité et arrogance, il s'est mis à distribuer des "avertissements" et des ordres à tous vas.

"Prend tes bagages et dégages d'ici", l'expression choquante du wali

Ce qui a choqué le plus les internautes, c'est surtout le langage qu'il a tenu envers un marchant qui a installé une baraque de fortune en guise de fastfood. "Hez kechek wemechi" ( prend tes bagages et dégages d'ici) lui a t-il lancé devant les regards ahuris des présents.

Cette déclaration n'est pas passée comme si de rien n'était et a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux. Le wali a été en effet, sévèrement critiqué sur la toile. "Il est vrai que ce citoyen ne travaille pas dans un cadre régulier et salit peut-être le décor, mais le wali n'avait pas le droit de humilier de la sorte", indique un intervenant.

Des internautes au secours du vendeur

"Choquant", "indigne", " bas" ce sont autant de qualificatifs entre autres, encore qui reviennent dans les commentaires des internautes qui ont en effet, descendu en flamme le wali qui a eu pour son grade. C'est d'ailleurs le moins que l'on puise dire.

En revanche, certains internautes n'ont pas hésité à voler au secours du jeune citoyen. Certains sont allés jusqu'à proposer de lui louer un fastfood et de lui acheter du matériel pour travailler dans le cadre légal.

Retour en haut