Algérie : les voitures Volkswagen de retour sur le marché

Les voitures de la marque allemande, Volkswagen, sont de retour sur le marché en Algérie. Les show-rooms de son représentant Sovac ont repris leur activité depuis quelques jours en exposant les différents types de véhicule du géant allemand. 

Le marché automobile connait une effervescence depuis quelques semaines en Algérie. Les dernières orientations du chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune, qui a autorisé l'importation des véhicules aux particuliers, aux importateurs et aux constructeurs automobiles a eu des effets immédiats.

Dans la foulée, le groupe italien Fiat a signé une convention-cadre avec le ministère de l'Industrie pour relancer la production en Algérie. Quelques jours après, le constructeur français, Renault a annoncé l'ouverture de son usine situé à Oran pour le montage des kits qui étaient en stocks.

Le fabriquant sud-coréen Hyundai a également relancé la production au niveau de son unité de Tiaret. Les autres marques automobiles n'ont pas été en reste, puisque Peugeot et Citroën ont également fait un clin d'œil pour un investissement en Algérie.

En outre, Volkswagen dont les véhicules ont pratiquement déserté le marché algérien depuis des mois, ont fait leur réapparition au niveau des magasins et les show-rooms de son représentant exclusif en Algérie, Sovac.

Seat Ibiza, Skoda, Golf garnissent copieusement les show-rooms de Sovac

Ainsi, les voitures telles que Seat Ibiza, Skoda, Golf et autres, ainsi que les véhicules Audi garnissent copieusement ces points de vente de la marque allemande. Il est clair que cela n'a fait que réjouir les citoyens algériens connus pour être fan de cette marque.

Cela n'est en fait qu'un début en attendant la reprise effective de ces types de voitures, ainsi que celles des autres marques qui devrait intervenir au début de l'année prochaine au plus tard. C'est en tout cas ce que prévoient les autorités algériennes et les spécialistes.

Les citoyens espèrent qu'avec cette reprise, les prix de véhicules enregistrent une baisse afin de pouvoir se procurer la voiture de leur rêve. Il est vrai qu'actuellement, les véhicules sont toujours inaccessibles pour le commun des Algériens à cause de leurs tarifs qui demeurent toujours exorbitants.

Lire aussi - Conditions d’importation des véhicules de moins de 3 ans : ce qu’il faut savoir

 

Retour en haut