Conditions d'entrée en Algérie : fin du PCR et du pass-vaccinal

L’Algérie décide de lever toutes les procédures sanitaires liées au Covid-19.  Les voyageurs pourront ainsi, entrer sur le territoire national sans obligation de présenter un test PCR et passe vaccinal. C’est ce qu’indique ce lundi 31 octobre 2022, le site spécialisé dans les voyages VVA, citant un communiqué de l’Ambassade d’Algérie à Doha.

C’est en fait, une très bonne nouvelle pour les voyageurs à destination de l’Algérie. Les passagers par avion ou par bateau ne sont plus obligés de présenter un test PCR et un pass vaccinal. Ces procédures sanitaires constituaient, il faut le dire, une charge supplémentaire sur les voyageurs. Que ce soit en termes de frais et de temps.

Jusqu’ici, les passagers vaccinés doivent avoir un certificat de vaccination qui ne dépasse pas les 270 jours (9 mois) avant l'arrivée. Alors que les passagers non vaccinés doivent présenter un résultat du test PCR négatif de moins de 72 heures avant l'arrivée.

L’Ambassade d’Algérie à Doha annonce la nouvelle

En attendant l’annonce officielle de cette nouvelle mesure, c’est l’Ambassade d’Algérie à Doha qui vient de confirmer l’information. Dans un communiqué publié ce lundi, la présentation diplomatique algérienne au Qatar « porte à la connaissance des membres de la communauté algérienne établie au Qatar, ainsi que les personnes voulant voyager vers l’Algérie, que les hautes autorités du pays ont décidé de lever toutes les mesures imposées pour se rendre sur le territoire national ».

Cette nouvelle décision concerne toutes les procédures sanitaires obligatoires pour les voyageurs dans « les aéroports, les ports et les frontières terrestres, liées à l’obligation de présentation d’un certificat de vaccination Covid-19 ou d’un test RT-PCR négatif », précise le communiqué.

Pour rappel, le parlementaire Fares Rahmani a affirmé la semaine dernière, dans une publication sur sa page Facebook, que ces restrictions n’ont plus leur raison d’être et leur maintien n’arrange pas les affaires de l’Algérie.

Retour en haut