Une Française d'origine algérienne dénonce les pratiques de TF1

Une Française d'origine algérienne dénonce la chaîne de télévision TF1 contre laquelle elle compte engager des poursuites judiciaires. Il s'agit d'Amandine Pellissard, 34 ans, très connue par les fans du programme « Familles nombreuses : la vie en XXL » dont elle constitue l'une des figures phares. 

Amandine Pellissard et sa famille participent à cette émission qui suit le quotidien exceptionnel de plusieurs familles nombreuses depuis 2020. Cette semaine, la Française d'origine algérienne a dit « basta ». Elle a en effet annoncé, mercredi 26 octobre, son retrait sur le plateau de l'émission Chez Jordan diffusée sur Télé-Loisirs.

« On aurait pu reprendre dans quelques mois mais non, c'est terminé », a-t-elle déclaré en effet. Et d'expliquer : « soit c'est un documentaire et ils respectent les règles et les limites du documentaire, soit c'est une télé-réalité et ils l'assument. Et ils traitent les gens et les enfants correctement, et qu'ils assument les choses d'un point de vue juridique, contractuel et au point de vue des assurances médicales ».

“Il y a eu des dérives, de plus en plus"

Amandine Pellissard évoque des dérives qui l'ont poussé à prendre cette décision radicale. « Il y a eu des dérives, de plus en plus. Et quand ça a commencé à intenter au confort de mes enfants, là par contre j'ai mis des stops tout de suite. J'ai coupé les tournages, j'ai arrêté les séquenciers, j'ai arrêté les saisons... ».

« Ils sont revenus me chercher en s'excusant, ajoute- elle. Ils ont une espèce d'emprise sur vous. Il y a un affect. Ce sont des gens envers qui tu as confiance. Ils te disent que tu fais partie de la famille (...) En fait, on se rend compte qu'on n'est que des produits de télé ».

La mère de famille ne compte pas en rester là. Bien au contraire, elle a décidé de porter plainte contre TF1 production, a-t-elle annoncé.  « J'ai saisi un avocat, ça fait déjà quelque temps. Je vais porter plainte contre TF1 Productions et nous allons, mon mari et moi, engager des poursuites ».

 

 

Retour en haut