Voici les prix prévisionnels des voitures importées par les concessionnaires

Les prix des voitures importées par l'intermédiaire des concessionnaires seront raisonnables, d’après le site autoDZnews, spécialisé dans l'actualité automobile. Cette même source a publié les prix des véhicules qui seront importés. Algérie Expat vous fait part des détails dans cet article.

Le ministre de l'Industrie avait bien promis que les prix des voitures seraient raisonnables. En plus des coûts abordables, l’acheteur disposera de beaucoup de privilèges relatifs à la garantie et le service après-vente.

En ce qui concerne les garanties qui suivent l'achat de voitures, la même source a révélé que l'acheteur bénéficiera de privilèges alléchants de la part des agents. Les garanties seront de 5 ans ou d'une distance de 120 000 km à compter de la mise en marche de la voiture.

De plus, les concessionnaires automobiles en Algérie s'engagent à fournir un service après-vente adapté et conforme aux besoins des Algériens, tout en fournissant des pièces détachées d'origine.

Des prix à partir de 138 millions de centimes

Selon la même source, le prix des citadines A, mini citadines ou mini citadines B1, démarrera à partir de 138 millions de centimes.

Le prix des citadines polyvalentes de type B ou des citadines B2 débutera à partir de 158 millions de centimes.

Le prix des mini-voitures utilitaires commencera à partir de 135 millions de centimes.

Le prix d'un véhicule utilitaire pick-up commencera à partir de 285 millions de centimes.

Par ailleurs, le dossier de l’importation des véhicules neufs a été au menu du Conseil des ministres, présidé dimanche par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Le chef de l’Etat a donné des instructions afin de « publier le cahier des charges de l’activité de concessionnaires d’importation de véhicules neufs d’ici une semaine », indique le communiqué ayant sanctionné cette réunion.

Lire aussi - Conditions d’importation des véhicules de moins de 3 ans : ce qu’il faut savoir

Retour en haut