Construction automobile en Algérie : voici la condition principale

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a annoncé ce jeudi 13 octobre les conditions que doivent respecter les constructeurs automobiles pour espérer s'installer en Algérie. S'exprimant en marge de la signature de la convention-cadre avec le groupe italien Fiat, le ministre a mis en exergue la nécessité de la création de richesses.

La relance du montage automobile en Algérie a fait couler beaucoup d'ancre. Les autorités algériennes en charge du dossier ne cessaient de répéter que leur but étaient de mettre tous les atouts de leurs coté pour pouvoir repartir sur de bonnes bases.

Jeudi, le ministère de l'Industrie a conclu un accord avec le premier constructeur qui s'installera prochainement en Algérie. Il s'agit du groupe Fiat dont l'usine sera basée dans la wilaya d'Oran. Prenant la parole lors de la cérémonie portant la signature de la convention-cadre, le ministre du secteur Ahmed Zeghdar a tenu a rappeler les conditions que doivent respecter les partenaires potentiels.

Tout pour encourager la production locale

Les constructeurs qui veulent investir en Algérie sont appelés à procéder à l'intégration des produits fabriqués localement dans les voitures dont le montage se fera en Algérie, a indiqué le ministre. Ahmed Zeghdar a affirmé que le but recherché est de pouvoir atteindre, « à court terme, des taux  qui correspondent à ce que l'Etat va investir pour assurer le climat adéquat à l'usine ».

« Les projets ne seront pas approuvés tant qu'ils ne rempliront pas cette condition principale », a souligné l'orateur en cours d'une conférence de presse. Selon Ahmed Zeghdar, le groupe Fiat a répondu favorablement à ces attentes et le résultat était là.

Il va sans dire que l'intégration des produits locaux vise à encourager la production locale, chose qui constitue le crédo de « l'Algérie nouvelle ». « Notre pays possède toutes les qualifications qui en font un pôle industriel dans ce domaine », a souligné Ahmled Zeghdar citant la main-d'œuvre qualifiée, l’énergie à des prix compétitif, la situation géographique du pays entre autres atouts.

Lire aussi - Importation des voitures de moins 3 ans en Algérie : ce qu’il faut savoir

Retour en haut