Voyager en avion : les conseils précieux d’un steward

En voyageant en avion, il est impératif de prendre au sérieux la présentation des mesures de sécurité avant le vol.  Car, « dans le cas improbable où quelque chose se produirait, si vous faites attention, vous avez 80 % de chances de survivre », a déclaré un steward américain dans une vidéo où il donne des conseils précieux aux passagers.

En effet, les recommandations portent sur le comportement à adopter et les gestes à éviter à bord d’un avion, aussi bien par les enfants que par les adultes afin de faire un bon voyage.

Le steward américain connu sous le nom de Tommy Cimato a d’abord donné des conseils d’ordre hygiénique, de manière à éviter d’entrer en contact avec les microbes et de choper des virus.

Eviter de toucher les surfaces pleines de microbes

L’avion est un appareil utilisé par un grand nombre de passagers de différents pays. Il est exposé ainsi à grand nombre de microbes et de maladies transmissibles. Pour cela, il est impératif d’éviter de toucher, avec les mains, la fenêtre et la chasse d’eau car elles sont utilisées par plus d’un. « Vous n’êtes pas le seul dont c’est le cas et vous ne savez pas combien d’adultes ou d’enfants ont essuyé leurs mains ou d’autres choses sur la fenêtre », a conseillé le steward dans sa vidéo.

L’auteur de la vidéo recommande une astuce au cas d’utilisation des toilettes : « Ce n’est évidemment pas du tout hygiénique, c’est assez dégoûtant, donc quand vous tirez la chasse d’eau, utilisez une serviette ou un mouchoir en papier qui se trouve dans les toilettes ».

S’abstenir de porter des vêtements courts

Le passager a également intérêt à éviter les tenues courtes ou encore marcher pieds nus. « C’est la même chose que pour la fenêtre, vous ne savez jamais si l’avion sera propre ou non. Donc si vous portez un pantalon, vous aurez moins de germes », a-t-il préconisé.

Perdre son calme en cas de turbulences

Comme mesure de sécurité, Tommy a fait savoir que la panique ne sert absolument à rien en cas de turbulence en vol. « Vous pourriez vous blesser et cela doit être pris au sérieux. Le capitaine ou l’hôtesse de l’air essaieront toujours de vous faire savoir s’ils s’attendent à des turbulences… », a-t-il insisté. Effectivement, il faut garder son sang froid et ne pas laisser la panique vous clouer au sol.

Ne pas claquer des doigts pour demander un service

Si les hôtesses de l'air peuvent tolérer certains comportements, elles ont néanmoins horreur des passagers qui  claquent les doigts pour demander un service, a fait remarquer le steward. Il y a une sonnerie au dessus du siège pour ça.

Retour en haut