Vols France-Algérie : Transavia renforce son offre

La compagnie low cost française, Transavia renforce son offre vers l'Algérie. Celle-ci compte en effet effectuer 5 nouvelles liaisons au départ de Paris, Lyon et Nantes en France. Ces nouvelles liaisons seront lancées dès le début du mois d'octobre prochain. 

Bonne nouvelle pour les ressortissants algérien établis en France. Le programme de vol vers l'Algérie se renforce graduellement. Les différentes compagnie desservant les deux pays ajoutent  progressivement de nouveaux vols à leur plan de dessertes sur cette route qui est très sollicitée.

Il y a à peine quelques jours, Air Algérie a été autorisée à revoir à la hausse le nombre de liaisons sur cette même route en ajoutant près de 80 nouveaux vols. Cette semaine, c'est la compagnie française Transavia qui annonce de nouvelles navettes.

5 nouveaux vols dès le mois d'octobre prochain

Il s'agit en fait de 5 nouveaux vols que le transporteurs français lancera dès le 1ere octobre prochain. Transavia desservira en effet les lignes Paris-Sétif, Paris-Béjaïa, Lyon–Béjaïa, Lyon-Constantine et Nantes-Oran, selon ce qu' a été rapporté mardi 20 septembre par le site spécialisé Actu Aéro.

La même source souligne que les vols Paris-Béjaïa et Lyon–Béjaïa seront inaugurés le 1 octobre prochain alors que Nantes-Oran sera lancé le 12 du mois. Selon toujours la même source, les prix de ces liaisons a été fixés, entre 80 et 134 euros.

Le programme et les prix des vols

Paris-Sétif : jusqu’à 4 vols par semaine à partir de 80 euros TTC l’aller simple

Paris-Béjaïa : jusqu’à 1 vol par jour à partir de 80 euros TTC l’aller simple (premier vol le 1/10/2022)

Lyon–Béjaïa :  jusqu’à 2 vols par semaine (les mardis et vendredis) à partir de 134 euros TTC l’aller simple (premier vol le 1/10/2022)

Lyon-Constantine : jusqu’à 2 vols par semaine (les lundis et jeudis) à partir de 80 euros TTC l’aller simple

Nantes-Oran : jusqu’à 2 vols par semaine (les mardis et vendredis) à partir de 134 euros TTC l’aller simple (premier vol le 12/10/2022)

Lire aussi : Air Algérie : un drame évité de justesse à l’aéroport de Lyon

Retour en haut