Air Algérie répond aux accusations d'un passager

La compagnie aérienne Air Algérie se trouve de nouveau au cœur d’une vive polémique. En effet, un passager a accusé la compagnie nationale via une vidéo de l’avoir recalé pour embarquer d’autres personnes. Dans une vidéo partagée sur Facebook, le voyageur dénonce le personnel d’Air Algérie à l’aéroport d’Oran, qui lui a refusé l’enregistrement pour son vol.

Le voyageur dont le vol à bord de l’avion d’Air Algérie était prévu vendredi à 9 h 15, affirme être interdit d’embarquer en raison de son retard. « Il m’ont dit qu’il était trop tard pour embarquer, alors qu’ils ont fait passer deux personnes qui étaient sur la liste d’attente », a-t-il lancé.

Le passager furieux a aussi, pris le témoignage d’un autre passager qui était avec sa femme et ses deux enfants, billets en mains. Le père de famille indique également, qu’il a été recalé pour la même raison.

Air Algérie donne des précisions

Etant au cœur de cette polémique, la compagnie algérienne a tenu à répondre à ces accusations. Dans un communiqué publié sur sa page facebook, Air Algérie explique que l’heure du dernier check-in avait été dépassée.   « Au-delà de cette heure, la compagnie se réserve le droit de disposer de sa réservation », précise-t-on.

La compagnie nationale souligne que l’heure du dernier enregistrement est mentionnée sur tous les billets d’avions. « Passée l'heure limite d'enregistrement, aucun passager ne peut être accepté », indique le communiqué.

En fin, la compagnie aérienne conseille à ses clients « d'arriver suffisamment tôt à l'aéroport afin de déposer vos bagages et d'effectuer sereinement toutes les formalités  de sûreté ».

Retour en haut