Air Algérie, Algérie Ferries, compagnies privées... : nouvelles instructions de Tebboune

Le président  de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné des instructions concernant le lancement de nouvelles compagnies aériennes et maritimes en Algérie. Lors du Conseil des ministres tenu dimanche 11 septembre, le chef de l'Etat a également évoqué le dossier relatif à l'acquisition de nouveaux appareils pour Air Algérie et la compagnie maritime de transport de voyageurs, Algérie Ferries.

La création de nouvelles compagnies aériennes et maritimes et le renforcement de la flotte d'Air Algérie et d'Algérie Ferries sont les deux importants projets du secteur des transports en Algérie. Deux projets auxquels le président de la République tient énormément, mais qui tardent toutefois à voir le jour.

Le lancement de nouvelles entreprises aériennes et maritimes, qui auront pour objectif d'épauler Air Algérie et Algérie Ferries dans leurs missions, et du coup créé de la concurrence dans le domaine, a été annoncé à l'année dernière. Hélas, aucune compagnie privée n'a été lancée concrètement.

Le renforcement de la flotte des deux compagnies nationales de transport aérien et maritime a été évoqué également il y a quelques mois sans toutefois que cela ne se concrétise.

Les deux projets qui se font attendre, et qui seront à coup sûr d'un grand apport pour le secteur du transport maritime et aérien en Algérie, ont été encore une fois évoqués par le chef de l'Etat. Dimanche 11 septembre, lors du Conseil des ministres, Abdelmadjid Tebboune a en effet insisté sur « l'acquisition, dans les meilleurs délais, d'avions et de navires en renfort des lignes aériennes et maritimes, d'Algérie vers les destinations internationales », a rapporté le communiqué de la présidence de la République sanctionnant ledit conseil.

Vers la mise en service des avions de Khalifa Airways

Selon la même source, le président de la République a également instruit le gouvernement pour « le traitement définitif des dossiers déposés pour l'ouverture de compagnies privées de transport aérien et maritime, répondant aux standards internationaux ».

Par ailleurs, Abdeldmadjid Tebboune, souligne le communiqué, a ordonné « la mise en exploitation, dans les plus brefs délais, des avions privés confisqués sur décision de Justice, dans le cadre des affaires de corruption, sous la tutelle des entreprises nationales spécialisées, dans le cadre de l'intérêt général ».

Il s'agit selon toute vraisemblance des avions de la défunte compagnie Khalifa Airways dont le patron se trouve actuellement en prison pour des affaires de corruption justement.

Visa Algérie   Comment se rendre en Algérie ? Algérie Ferries

Retour en haut