Voici les métiers qui recrutent le plus en Algérie

L’agence de recrutement Emploitic a publié dernièrement la liste des secteurs qui recrutent le plus en Algérie. La même source a souligné que le nombre des postes d'emploi offerts a nettement augmenté en 2021 et durant l'année en cours. Le meilleur reste à venir, espère t-on. 

Le chômage a toujours constitué un fléau qui gangrène la société algérienne. Des jeunes et moins jeunes quittent ainsi le pays en empruntant parfois les traversées clandestines en quête d'un meilleur cadre de vie en Europe.

Selon les spécialistes, le chômage est la raison principale derrière cette exode des algériens vers l'étranger. Ce fléau constitue en outre, la cause de tous les maux qui rangent la société à savoir la consommation de la drogue, le banditisme, les vols entres autres.

Le gouvernement algérien en est bien entendu, conscient de la situation. Il a d'ailleurs initié plusieurs dispositifs pour offrir des postes de travail à ces jeunes et leur épargner du coup, ces déviations qui les guettent.

Les services, le commerce, l'informatique puis le bâtiment...

Cet objectif a constitué le cheval de bataille pour le président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui a insisté auprès de ses ministres concernés pour ouvrir les horizons à cette catégorie, proie facile au fléaux sociaux. Il a ainsi donné des instructions pour encourager les investissements privés qui peuvent être source de création d'emploi.

Une politique qui commence a donner ses fruits puisqu'entre 2021 et cette année, le nombre de postes offerts dans de différents secteur sa augmenté de 25%, a souligné l’agence de recrutement Emploitic dans son dernier rapport.

La même source souligne, par ailleurs que le secteur qui recrute le plus en Algérie reste celui des services, suivi de celui du commerce et de la distribution. Viennent ensuite, les métiers de l’informatique et du bâtiment qui proposent d'important nombres de postes d'emploi.

Il y a lieu de souligner que parfois, offrir un travail ne suffit pas pour régler le problème. Les grilles des salaires et les rémunérations doivent également être revues à la hausse.

 

Retour en haut