Immigration clandestine : un Algérien tente le tout pour le tout

Un homme a tenté le tout pour le tout pour rejoindre l'Europe à travers une traversée clandestine. Répondant au nom de W. Toufik, ce père de famille a volé une importante somme d'argent avant de louer un navire et prendre la mer en compagnie de sa femme et de ses trois enfants. L'aventure a toutefois mal tourné pour eux… 

L'émigration clandestine ne cesse de prendre des proportions alarmantes en Algérie. Jeunes et moins jeunes, femmes et hommes des différentes couches sociales sont tentés par ce phénomène. Certaines personnes en situation pourtant aisée n'hésitent pas à tous vendre ou à tout abandonner pour braver la mer dans des embarcations de fortune.

Ce qu'a fait ce père de famille, la semaine dernière, reste cependant unique. En effet, cet homme résidant à Alger a dérobé une somme de plus d'un milliard et demi de centimes avant de tenter d'embraquer clandestinement vers l'Espagne. Pour ce faire, il s'est rendu dans la wilaya de Ain Timouchent, à l'ouest de l'Algérie, où il a acheté une embarcation.

Quitte ou double

L'individu a ensuite pris la mer en compagnie des membres de sa famille, à savoir sa femme et ses trois enfants mineurs dont l’un est âgé de 3 ans, a indiqué le journal Ennahar qui a fait part de cette mésaventure mardi 6 septembre. Il n'arrivera cependant pas à destination.

Après avoir parcouru une certaine distance, l'embarcation de fortune tomba en panne de... carburant. La famille se retrouva ainsi au beau milieu de la mer sans savoir quoi faire.  Comme on peut bien l'imaginer, elle a été certainement prise de panique et de peur.

Heureusement pour elle qu'un Groupement territorial des garde-côtes algériens est passée par là. La famille a été ainsi récupérée saine et sauve. Le père sera toutefois poursuivi pour vol et tentative d'immigration clandestine. Il se trouve actuellement en prison où il a été placé en détention provisoire en attendant les conclusions de l'enquête.

Lire aussi - Insolite : un bateau d’Algérie Ferries croise des harraga en mer

Retour en haut