Tentative de braquage d'une banque à Paris : un Algérien mis en examen

L’affaire de tentative de braquage de banque à Paris connait de nouveaux rebondissements. Plus d’un an après les faits, deux jeunes ont été interpellés lundi dernier, à leurs domiciles respectifs, par la Brigade de répression du banditisme (BRB), a indiqué le Parisien citant une source proche de l’affaire.

Le suspect principal est un Algérien de 23 ans, domicilié dans la commune de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Celui-ci, qui est déjà connu de la police pour des affaires de stupéfiants, est soupçonné d’avoir perpétré l’attaque avec son complice, un Parisien de 24 ans, « qui aurait un rôle secondaire » dans cette affaire, précise la même source.

Selon la même source, les deux complices ont été mis en garde à vue. Parallèlement, une enquête lancée pour « association de malfaiteurs et tentative de vol en bande organisée ». « L’enquête est loin d’être terminée et elle se déroule dans le cadre d’une instruction », souligne une source judiciaire citée par le Parisien.

Le braquage tourne au fiasco

La tentative de braquage a été filmée, le 15 juillet, par un riverain. « C’était plutôt bonne ambiance, s’amuse un passant. En face, au Kebab, tout le monde avait sorti le smartphone et y allait de son petit commentaire goguenard », avait déclaré un témoin lors des premières auditions.

Ce jour là, plusieurs jeunes hommes sont arrivés à bord d’une Peugeot 104, qu’ils ont utilisé comme voiture-bélier contre le distributeur bancaire d’une succursale de la Bred, située rue d’Avron, dans le XXe arrondissement de Paris.

Les auteurs de l’attaque n’ont cependant pas réussi à enfoncer le mur de la succursale pour extraire le distributeur. Dans une tentative désespérée de repartir avec quelques billets, deux d’entre eux ont donné plusieurs coups de pied contre la façade du distributeur. Ils ont fini par prendre la fuite sur un scooter Tmax, avant l’arrivée d’une équipe du commissariat du XXe.

Retour en haut