Le programme de logement AADL bientôt relancé en Algérie

En dépit des moult problèmes et retards qu'il a connu, le programme de location-vente de logements AADL sera bientôt relancé en Algérie. Un nouveau programme portant la construction de 300.000 unités sera lancé le mois d'octobre prochain. Ledit programme touchera les différentes wilayas du pays.

Initié en 2001, le programme location-vente de logement AADL n'a pas été le plus réussi des programmes d'habitat entrepris par l'Etat, pour absorber la crise du logement en Algérie. Ce projet a en effet connu plusieurs atermoiements et des difficultés énormes et interminables.

Les premiers souscripteurs du programme AADL 1 n'ont reçu leurs logements que dernièrement. Les bénéficiaires de l'AADL 2, attendent encore, de leurs coté. Le ministre de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a annoncé le mois de janvier dernier que ce programme sera achevé avant la fin de l'année en cours.

Ainsi, malgré ces multiples retards, ce programme de location-vente sera maintenu en Algérie. Les souscriptions, qui étaient en standby durant ces dernières années, vont enfin entrevoir le bout du tunnel. Le programme AADL3 est finalisé et devrait être en effet lancé le mois prochain.

« Le prix des logements AADL3 est fixe »

« Le programme AADL3 se maintient sur les mêmes formules que celles des précédentes, le prix des logements est fixe», a indiqué en effet une source proche de l'Agence algérienne pour l'amélioration et le développement du logement, citée par le journal l'Expression.

La même source fait état d'un nouveau programme de 300.000 logements qui sera lancé le mois d'octobre prochain. Le ministère de l'Habitat, ajoute-on, a introduit une demande au gouvernement pour un éventuel soutien financier au vu du prix du foncier.

Il est à se demander cependant si ce programme suscitera autant d'engouement chez la population après l'échec des deux premiers programmes (AADL1 et AADL2). C'est fort possible, sachant que les prix proposés sont alléchants. Un appartement de trois pièces revient à 210 millions de centimes, et celui de quatre pièces ne coûte 270 millions de centimes. Notons que le bénéficiaire sera appelé à verser 20% de ce prix, payables en trois tranches.

Lire aussi - Logements LPL en Algérie : site, types et prix des appartements

Retour en haut