"Mon pied nécessite une opération" après une traversée avec Algérie Ferries

Une passagère n'en revient toujours pas, après une traversée qu'elle a effectuée à bord d'un navire d'Algérie Ferries. Dans un post partagé sur les réseaux sociaux, cette dame s'est dite traumatisée de son voyage qu'elle n'oubliera certainement pas de sitôt.

Le ferry qu’a emprunté cette passagère devait démarrer 27 août à 17h, mais la traversée a été reportée au lendemain à 18h, puis à 23h30. « Je m'adresse à vous car je suis traumatisée de ce que nous avons vécu ma sœur et moi », a écrit cette passagère sans toutefois préciser de quelle traversée s'agit-il.

Mais selon toute vraisemblance, et si on se réfère au communiqué de la compagnie publié vendredi 26 août, il s’agit de la liaison Alger- Marseille opérée par le carferry Djazair II. Dans ce communiqué, Algérie Ferries avait en effet annoncé le report de cette traversée.

Quoi qu'il en soit, la passagère, qui affirme avoir un pied fracturé, a vécu un véritable calvaire ce jour là. Elle raconte. « Nous avons séjourné au port de 15h à 23h sans aucune information et dans une chaleur et un brouhaha insupportable. Ce qui en soit représente 30h30 de retard. J'ai un pied cassé. Aucune prise en charge du personnel, au contraire nous sommes entrées les dernières dans le bateau », écrit-elle.

 Une traversée effectuée assise à même le sol

Le cauchemar de cette dernière et sa sœur continue au niveau du navire. Première mauvaise surprise: leurs places ont été prises. Elles ont eu beau se plaindre, mais en vain. « Nous avons passé toutes la traversée assises par terre dans le hall avec toute nos valises », affirme la passagère.

Ce n'est pas tout. Les conditions du voyage ont compliqué leur situation. « L'état du bateau est monstrueux, tout comme les passagers », indique-t-elle, image à l'appui. La cliente a pris le soin de prendre des photos qu'elle a jointes à son témoignage. Les images montrent, il est vrai, des lieux tout simplement dégueulasses, et c'est peu dire.

L'état de son pied s'est empiré suite à la traversée

Cela reste cependant sans grande importance pour la femme par rapport à ce qui est arrivé à son pied. Après cette traversée « l'état de mon pied s'est aggravé, on me parle désormais d'opération », souligne-t-elle en effet. La passagère porte l'entière responsabilité à Algérie Ferries face à la dégradation de l'état de sa jambe.

A cause de sa position dans le bateau, elle s'est faite écrasée le pied à plusieurs reprises par les passagers, explique-t-elle. « Je souhaite faire une réclamation pour le remboursement de nos billets, mais aussi le dédommagement de ce que nous avons subis ».

Pour ce faire, elle lance un appel pour « toutes personnes susceptibles de nous aider à établir des démarches même si cela doit durer 6 mois ». Elle promet en tous cas qu'elle et sa sœur « ne lâcheront rien ». « Il est intolérable d'être traité comme cela surtout vu le prix que nous avons payé », conclu la passagère.

Lire aussi - Algérie Ferries : voici les produits interdits à transporter par le passager

Visa Algérie   Comment se rendre en Algérie ? Algérie Ferries

Retour en haut