Arnaque : Air Algérie au cœur d'un nouveau scandale

Une cliente de la compagnie aérienne algérienne, Air Algérie, a été victime d'une arnaque qui lui a valu le report de son voyage. Prévue initialement pour le 24 août, le vol a été repoussé pour ce lundi 26 août, à son grand dam. 

Cette dame résidante en France, à l'instar des centaines d'autres ressortissants algériens établis dans les différents pays étrangers, est entrée au pays cet été pour passer quelques jours de vacance avec les siens. Afin de pouvoir rentrer à temps en France pour reprendre son travail, elle a pris le soin de réserver sa place pour son voyage retour le 6 avril dernier.

Elle avait acheté son billet chez Air Algérie sur le vol Constantine - Paris prévu le 24 août. A l'approche du jour de son voyage, elle reçoit cependant, un message indiquant que son vol a été annulé.

Un message qui chamboulera les plans de la passagère

C'était le 20 août dernier, a t-elle confié au journal El Watan qui a rapporté l'information lundi 29 août. Le message évoquait "un problème technique" pour expliquer la surprenante décision, a t-elle souligné. Aucune autre explication ne lui a été fournie

Prise de panique et ne sachant plus quoi faire ni sur quel pied danser, elle a insisté pour avoir plus d'informations sur ce report qui chamboulera ses projets. Elle a ainsi saisis ce qui est de droit pour réclamer un écrit et un billet de rechange. Ce qu'elle a eu. Sauf que le billet n'était pas fourni par l'agence d'Alger mais  par une tierce instance portant l'appellation " AH contact center FR, Paris".

Elle ne compte pas se taire

Une étrange agence qui a suscité les soupçons de la cliente qui a décidé de présenter à l'aéroport de Constantine le jour de son rendez-vous initial. A sa grande surprise, elle découvre que le vol n'a pas été annulé. Hors d'elle, elle a pris attache avec le chef d'escale qui lui a remis un billet pour un vol prévu le 26 août.

La dame qui a pu ainsi rejoindre la France ne compte pas se taire et envisage de demander des dédommagement auprès d'Air Algérie qui fait ainsi encore parler d'elle, par la pire des façons.

 

Retour en haut