Saisie insolite au port d'Alger ( Douane )

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande en Algérie, la Direction générale des douanes (DGD) a informé, lundi 22 août, qu'une saisie d'une grosse quantité de bijoux et produits de beauté et d’hygiène, ainsi que des compléments alimentaires, a été effectuée au niveau du port d’Alger.

Les services douaniers ont effectué une opération qui s’est soldée par la saisie de près de 17 quintaux de bijoux « confectionnés d’un argent de qualité supérieure », a indiqué la Direction générale des douanes (DGD) dans une publication sur sa page Facebook.

Les joyaux étaient soigneusement tramés dans une dizaine de sacs, selon la même source. Les « 1692,39 kg de bijoux », de provenance frauduleuse étaient destinés à inonder le marché de la bijouterie en Algérie.

La saisie comprend aussi d’autres produits

Les services des départements de la douane, section commerce, ont également déjoué une tentative de contrebande et d’introduction sur le territoire national de produits de beauté et d’hygiène. La valeur des produits sur le marché est estimée à 150 millions de dinars, selon le même communiqué.

Les douaniers ont aussi mis en échec, dans la même journée, une tentative d’introduction de compléments alimentaires de provenance frauduleuse. Le coût des produits saisies est estimée à « 59.409.365,02 DA », selon la même source.

Il est à signaler, par ailleurs, que les services douaniers algériens multiplient les opérations de lutte contre les marchandises de contrebande. Des opérations qui interviennent pour consolider la balance commerciale et mettre en place un climat propice aux échanges commerciaux et aux investissements.

Pour rappel, les services douaniers du port d’Oran ont effectué, vendredi le 12 août, une saisie d’« environ 6000 unités de téléphones portables ». Une marchandise en provenance d’Alicante en Espagne et qui a été transportée à bord du navire Tariq Ibn Ziyad appartenant à la compagnie de navigation maritime Algérie Ferries.

 

 

 

 

 

Retour en haut