Algérie Ferries : nouvelle mesure pour les voyageurs au départ d'Alicante

La compagnie de navigation maritime, Algérie Ferries, a décidé d'imposer une nouvelle mesure pour les voyageurs au départ d'Alicante (Espagne) à destination du port d'Oran. Cette disposition, qui entrera en vigueur dès le 21 juillet, concerne le port des bagages. 

Ainsi, les voyageurs au départ d'Alicante seront dans l'obligation de déclarer leurs marchandises, au niveau des douanes, avant le départ, et de présenter les documents l'attestant à l'embarquement. C'est ce qui ressort d'une note publiée, samedi 16 juillet, par la compagnie.

« Nous vous informons qu'au prochain départ le 21/07/2022, toutes les marchandises que vous transportez depuis l'Espagne vers l'Algérie devront obligatoirement avoir les documents de déclarations douanière (DUA). Toute marchandise n'ayant pas ces documents ne pourra pas sortir du territoire espagnol », peut-on lire en effet sur ladite note.

Selon plus d'un, cette mesure vise particulièrement les commerçants qui transportaient auparavant autant de produits qu'ils veulent sans déclarations douanières. Destinée pourtant à la vente, cette marchandise était considérée jusque-là comme un bagage ordinaire.

Dorénavant, les choses vont donc changer au grand dam de ces commerçants, communément appelés les trabendistes dans le jargon algérien. Ces derniers sont ainsi appelés à se conformer à cette nouvelle mesure pour faire entrer leur marchandise sur le territoire national.

Une mesure bientôt généralisée pour les autres lignes ?

Notons que cette disposition ne concerne pour le moment que les traversées Alicante- Oran. Elle pourrait cependant être généralisée pour toucher les autres lignes dans un avenir proche, indique-t-on.

Cela dans la mesure où ces commerçants ont été souvent décriés par des passagers, estimant que ces trabendistes sont source de désagréments à l'embarquement et à l'arrivée des bateaux d'Algérie Ferries. On leur impute souvent les retards causés à l'enregistrement et au contrôle. On leur reproche également de gêner considérablement la circulation des passagers dans les navires avec leurs bagages entreposés anarchiquement.

Lire aussi : Algérie Ferries : le drame des voyageurs algériens bloqués au port d’Alicante

 

Retour en haut