Algérie Ferries : le ministre donne de nouvelles instructions

Le ministre des Transports a donné de nouvelles instructions concernant la gestion de la compagnie de navigation maritime, Algérie Ferries. C'était mercredi 13 juillet à l'occasion d'une réunion qu'il a tenue avec les dirigeants de cette entreprise nationale. 

Algérie Ferries traverse une mauvaise passe qui s'inscrit dans la durée. Les changements opérés à la tête de l'entreprise, avec notamment le limogeage de son ancien directeur général Kamel Issad, n'ont pas eu, du moins jusque-là, l'effet escompté.

La compagnie maritime continue en effet à broyer du noir et à être critiquée par ses clients. Pour permettre à celle-ci de sortir la tête de l'eau, le ministre des Transport a donné des orientations à sa direction qu'il a rencontrée, mercredi 13 juillet, au niveau de son département.

Plan de développement de la flotte maritime

Abdellah Moundji a préconisé ainsi l'élaboration d'« un plan de développement de la flotte maritime de la compagnie et sa modernisation conformément aux standards internationaux », peut-on en effet lire dans le communiqué ayant sanctionné la réunion.

Dans le même sillage, le ministre a suggéré aux responsables d'Algérie Ferries « d'effectuer les travaux de maintenance nécessaires pour une exploitation optimale des moyens et d'engager une réflexion concernant l'acquisition de nouveaux navires au moyen des ressources financières disponibles ».

Ouvrir d'autres lignes nationales et internationales

Le ministre a insisté, en outre, « sur l'impératif de développer une plateforme électronique dédiée à la vente de tickets et des différentes prestations à distance offertes aux voyageurs, outre la prise en charge des clients de l'ENMTV au niveau des agences commerciales et à bord des navires ».

A court terme, le premier responsable du secteur des Transports en Algérie a plaidé pour « l'accélération du lancement d'une ligne maritime urbaine reliant la pêcherie d'Alger au port de Tamenfoust en passant par la promenade des Sablettes avec la possibilité d'une extension au port de Zemmouri (Boumerdes) pour désengorger le trafic routier que connait la capitale ».

Alger- Naples: le ministre veut des prix concurrentiels

Il a par ailleurs appelé à lancer « une campagne promotionnelle » pour booster la nouvelle ligne Alger- Naples. Il a aussi demandé à Algérie Ferries d'appliquer « des prix concurrentiels pour accompagner le lancement de cette ligne prévu le 24 juillet, de manière à attirer un maximum de clients à l'aller et au retour ».

Il a également préconisé « d'envisager l'ouverture de nouvelles lignes et destinations pour la prise en charge des préoccupations de notre communauté nationale établie à l'étranger, en tenant compte des volets économiques et de la rentabilité, voire la pérennité de ses lignes ».

Retour en haut