JM-Oran : touché dans son amour propre, Soolking répond aux critiques

Sévèrement critiqué pour son refus présumé de prendre part à la cérémonie d’ouverture des Jeux méditerranéens d’Oran, le chanteur Soolking sort de sa réserve et réagit aux critiques. Il affirme qu’il fera appel à la justice contre ceux qui veulent bafouer son patriotisme.

Une vive polémique s'est propagée sur la toile, suite à la non-présence de Soolking à l'ouverture des Jeux méditerranéens (2022). L’artiste algérien s'est retrouvé ainsi au cœur d’une campagne de dénigrement. L’interprète du titre « Liberté » a réagi sur son compte Instagram qui compte plus de huit millions d’abonnés.

Le chanteur a en effet rassuré ses fans avant de répondre à ses détracteurs. Dans sa sortie, il s'est expliqué au sujet de son présumé refus d’assister à l’événement sportif.

Soolking : « Je n'ai pas été invité à cet événement »

« Certaines personnes essaient de m’humilier et de me discréditer. Vous ne pouvez pas remettre en cause l’amour que je porte à l’Algérie […] Je n'ai pas été invité à cet événement […] Je suis fière des athlète de mon pays », a-t-il fait savoir sur Instagram.

Visiblement très affecté, le célèbre rappeur a affirmé que certains « fanatiques se cachent derrière des pages qui n’ont aucune crédibilité auprès des vrais Algériens qui savent faire la distinction entre les vrais patriotes et les faux patriotes ».

Soolking, de son vrai nom Abderraouf Derradji, a ajouté que personne ne pourra « enlever l’amour de l’Algérie à un jeune Algérien nommé Abderraouf », avant de préciser qu'il n'a « « jamais hésité » dans sa « solidarité » avec son pays.

Cette sortie a provoqué une avalanche de commentaires. « Il n’avait pas besoin d’invitation pour assister et promouvoir la manifestation », a estimé un internaute algérien.

Face à cette compagne de « dénigrement », l’artiste adulé par les jeunes menace d'ester en justice ceux qui propagent des rumeurs à son encontre. En effet, des médias ont soutenu que la star algérienne avait exigé une grosse somme d’argent pour se produire à la cérémonie d’ouverture des Jeux méditerranéens d’Oran.

Lire aussi - Soolking : L’histoire du sans-papiers algérien devenu star mondiale

 

Retour en haut