Hausse du nombre des vols et baisse des prix : la diaspora s'impatiente

Les membres de la diaspora, par le biais de l'un des représentants, Fares Rahmani, exigent l’application en urgence des consignes du président de la République Abdelmadjid Tebboune. La réouverture des frontières, l’augmentation du nombre de dessertes et la révisions des tarifs des voyages en sont leurs principales doléances.

Avec la nette amélioration de la situation sanitaire, les représentants de la diaspora ont à nouveau interpellé les autorités algériennes quant à la réouverture impérative des frontières. Ils affichent leur incompréhension en rappelant que les causes ayant conduit à leur fermeture ne sont plus en vigueur.

A cet effet, la diaspora lance un appel au gouvernement pour accélérer l’application des instructions du Président de la République Abdelmadjid Tebboune. Leur message concerne également la révision des tarifs du transport aérien qui restent toujours élevé malgré le programme complémentaire des vols.

Mettre en œuvre les décisions du président

A cet effet, le représentant à l'Assemblée nationale populaire de la communauté de la quatrième région de Londres, Fares Rahmani, a appelé à la mise en œuvre rapide des ordonnances du président concernant l'augmentation du nombre de vols internationaux. Il a aussi insisté sur la révision des prix des billets de transport pour la communauté algérienne établie à l'étranger en prévision de la saison estivale.

Le député de l’émigration Fares Rahmani a écrit au ministre des Transports, Moundji Abdellah, en sa qualité de premier responsable du secteur. Le ministre a été en effet interpellé pour mettre en œuvre d'urgence les décisions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Révision des prix des billets

Les représentants de la diaspora se demandent encore pourquoi l’Algérie persiste à maintenir ses frontières fermées en dépit de la nette amélioration de la situation sanitaire ! Ils ont interpellé le gouvernement pour donner le feu vert et procéder à la réouverture des frontières à maintes reprises. Leur message concerne également la révision des tarifs du transport maritime et aérien qui restent toujours, élevés malgré la reprise des dessertes.

Ces dispositions, faut-il le rappeler, vont permettre aux ressortissants algériens établis à l'étranger de réserver leurs billets de transport à temps. Ceci leur permettra aussi de soumettre à temps les demandes de vacances depuis leur lieu de travail.

Le député Fares Rahmani a par ailleurs, salué la décision de renforcer les vols internationaux et la révision des prix des billets. Il a souligné que la communauté algérienne à l'étranger avait reçu cette bonne nouvelle. Le député estime que "l'objectif recherché des ordres du président est de permettre à la communauté algérienne de passer l'été dans son pays".

Retour en haut