Nouvelle hausse du nombre des vols en Algérie : une demande formulée

La hausse du nombre des vols en Algérie demeure le soucis majeur des voyageurs algériens. Les députés de la diaspora ont tenu dimanche, une rencontre avec le ministre des transports. Une demande lui a été formulée dans ce sens.

La reprise des vols des compagnies aériennes desservant l'Algérie a été accueillie avec soulagement par les voyageurs algériens établis à l'étranger. Actuellement, l'augmentation des vols demeure leur soucis majeur.

Lors de la rencontre avec le ministre des transports, le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi, a fait part des préoccupations des expatriés au sujet du nombre de vols de et vers l'Algérie. Ainsi, le représentant de la diaspora algérienne à l'étranger,  rapporte à travers une publication sur sa page Facebook qu'une demande pour la hausse du nombre des vols a été exprimée.

Voyage de et vers l'Algérie : Vers la hausse du nombre des vols

Parmi les points discutés, le députe de l’émigration cite la "demande d'augmentation des vols vers le reste des aéroports qui n'ont pas été programmés dans les derniers ajouts, qu'ils soient à l'étranger (tels que les aéroports de : Berlin, Bâle-Mulhouse, Vienne, Metz, Bordeaux, Grenoble, Alicante, Madrid, Amman, etc.)"

A ce sujet, comme solution en vue d'augmenter le nombre des dessertes aériennes, "accélérer l’agrément des dossiers des entreprises privées dans le domaine du transport aérien et maritime et faciliter leurs les démarches". Une proposition qui demeure une alternative au manque de vols, selon les représentants des algériens établis à l'étranger.

Réouverture totale des frontières avec la Tunisie

Les membres de la diaspora algérienne demandent à ce que d'autres aéroports des grandes villes et capitales européennes ou autres, Berlin, Bâle-Mulhouse, Vienne, Metz, Bordeaux, Grenoble, Alicante, Madrid, soient desservis davantage.

Par ailleurs, la diaspora plaide pour la généralisation de l'ouverture des frontières Algéro-Tunisiennes à tous les citoyens, car, jusqu'à présent, précisent-ils, "seuls les concitoyens résidant en Tunisie" sont concernés par cette ouverture", lit-on dans le post de M. Yagoubi.

Pour rappel, ces points, parmi d'autres, ont été soulevés lors de la rencontre qui a eu lieu hier entre les députés de la diaspora algérienne et le ministre des transports. Au sujet des billets d'avion et de bateau, non utilisés en raison de la pandémie de Covid, une demande de remboursement a été formulée.

Retour en haut