France : l’Algérienne Nawel Yahi remporte le cross-court aux Mureaux

L’athlète algérienne Nawel Yahi a remporté le cross-court du championnat de France 2022, disputé dimanche matin aux Mureaux. Elle est arrivée première en parcourant le circuit en 15 minutes et 46 secondes.

La jeune athlète algérienne de 30 ans est sacrée championne de France de cross country (15:46″) cette semaine aux Mureaux (Yvelines). Elle a devancé les deux françaises Margaux Sieracki (15:51″) et Alice Mitard (15:55″). Une belle progression pour Nawel Yahi par rapport à sa précédente prestation.

L’Algérienne a même considérablement amélioré son chrono de l'année passée. En novembre 2021, à l’Hippodrome de Montauban, elle avait pris la deuxième place de ce championnat de France de cross-court. Soit une amélioration de ses performances d'une minutes et onze secondes lors de cette finale marquée par la participation de 250 athlètes.

A l’Hippodrome de Montauban, Nawel Yahi avait décroché la médaille d'argent en bouclant la distance en 16:57″. [the_ad id="7305"] L'athlète de l’association de la protection civile d’Alger était derrière la marocaine Siham Hilali, sociétaire du club Romilly Sport (16:33″).

Épreuve populaire

Ce dimanche 13 mars, les championnats de France de cross-country ont mis aux prises les meilleurs clubs de France. Pour la deuxième fois, la ville des Mureaux accueille les championnats de France de cross country. En effet, sept ans après, les championnats de France de cross-country se disputent de nouveau aux Mureaux, dans les Yvelines, sur l’île de loisirs du Val de Seine.

Une épreuve très populaire estiment les organisateurs. Même s'il n'est pas le plus médiatisé, "c'est le championnat le plus populaire et le plus fréquenté de la Fédération Française d'Athlétisme" affirme son président André Giraud.

La saison hivernale de cross-country s'est touché à sa fin. Les épreuves reines Elite masculins et féminins se sont déroulé dimanche passé. [the_ad id="7305"] Ultime rendez-vous de ces championnats de France du cross-court.

Un tracé idéal pour les 4000 athlètes

Cette année, 4500 personnes sont engagées dans les différentes catégories. Celles-ci vont des minimes jusqu'à la catégorie reine, l'Elite au sein de laquelle des athlètes de l'équipe de France vont courir. Certaines courses risquent d'être très disputées. Selon le président de la Fédération Française d'Athlétisme, "il y en a qui comptent tout de même 300 à 400 concurrents".

Le parcours est annoncé très vallonné, avec des relances, des dévers et un passage dans le sable. La pluie est annoncée, ce qui risque de rendre le circuit boueux. Un tracé idéal pour les participants, mais aussi pour les spectateurs qui peuvent admirer les sportifs en plein effort. Comme l'explique André Giraud, "le tracé a été conçu de sorte que tout le monde puisse bien voir les concurrents passer".

Retour en haut