Prostitution de mineures en Algérie : un réseau dirigé par une femme démantelé

Un réseau criminel de prostitution de mineures, composé de trois personnes a été démantelé dans la région de Sidi Belabes dans l’ouest de l’Algérie. Elles ont été mises en examen pour proxénétisme aggravé. La bande est dirigée par une femme de 61 ans qui a transformé sa maison en lieu de débauche.

Le réseau de prostitution a été démantelé par les policiers de la brigade de la protection des mineurs. Les mis en cause âgés entre 27 et 61 ans sont poursuivis pour proxénétisme aggravés de personnes mineures et incitation à la débauche.

Sur la base de renseignements fiables, les policiers ont enclenché leurs investigations qui ont permis d'identifier trois suspects, dont une femme de 61 ans. Cette dernière a transformé son domicile en lieu de débauche impliquant des personnes mineures.  Les trois mis en cause seront présenté devant les services judiciaires territorialement compétents.

La semaine dernière, un lieu de débauche a été découvert et fermé dans la capitale, Alger. 10 personnes dont 5 femmes ont été arrêtées et différées devant la justice. Ce réseau de prostitution activait sous couvert d’activité commerciale d’un centre de bien-être.

L’opération de la police qui a permis l’arrestation des mis en cause  en flagrant délit, a permis également, la découverte d’une quantité de drogue, une somme d’argent provenant de cette activité illégale, des préservatifs et des contraceptifs.

L’opération d’arrestation et de perquisition est intervenue à la suite d’une information invoquant des activités suspectes commises à l’intérieur du local commercial. Les policiers qui ont perquisitionné le lieu suspecté où il s’est avéré que son propriétaire avait transformé son local à des fins de prostitution et de débauche en échange d’argent.

Retour en haut