Alger : un centre de bien-être transformé en lieu de débauche et de prostitution

Un lieu de débauche a été découvert et fermé dans la capitale de l’Algérie. Selon le quotidien arabophone Ennahar citant un communiqué des services de la sûreté, 10 personnes dont 5 femmes ont été arrêtées. Ce réseau de prostitution activait sous couvert d’activité commerciale d’un centre de bien-être.

Selon la même source, l’opération qui a permis l’arrestation des mis en cause  en flagrant délit, a permis également, la découverte d’une quantité de drogue, une somme d’argent provenant de cette activité illégale, des préservatifs et des contraceptifs.

L’opération d’arrestation et de perquisition est intervenue à la suite d’une information invoquant des activités suspectes commises à l’intérieur du local commercial. Les policiers qui ont perquisitionné le lieu suspecté où il s’est avéré que son propriétaire avait transformé son local à des fins de prostitution et de débauche en échange d’argent.

Un centre de bien-être «transformé en lieu de débauche»

Le communiqué explique que le centre de bien-être qui se trouve dans la capitale Alger, a été «transformé en lieu de débauche». Les prévenus ont été différés devant le procureur de la République territorialement compétent.

L’article 342 du Code pénal algérien prévoit contre les délits de création de lieux de débauche des peines allant de 2 à 10 ans de prison ferme, et une amende allant de 20.000 à 100.000 dinars (150 à 752 euros).

Retour en haut