Comment une journaliste française a renoué avec ses origines algériennes

Après un mois intense vécu au Cameroun, où elle était chargée de la présentation de la compétition sur beIN Sports, Vanessa Le Moigne est revenue sur les moments forts qui l'ont marqué lors de cette CAN 2022, notamment l'élimination des fennecs et le contact avec sa famille en Algérie.
La journaliste sportive Vanessa Le Moigne, présentatrice vedette chez BeIN Sports France, revient sur la participation de l'équipe d'Algérie à la CAN et de son élimination difficilement prévisible, après la série d’invincibilité et la victoire à la Coupe Arabe. 

Comme effet marquant de la CAN, la journaliste bretonne estime que la sortie prématurée de l'équipe algérienne a tout faussé, à partir de-là, tout est permis, estime-t-elle. [the_ad id="7305"] " À titre personnel, cela a été un séisme. Dans l’écriture et le scénario de cette CAN, cela a été un coup de théâtre. À partir de là, tout était permis."

L’élimination de l’Algérie, un séisme !

Selon la journaliste bretonne, "Djamel Belmadi parlait beaucoup de manque de chance, de ce genre de choses. Mais quand tu regardes le bilan, ce n’est pas uniquement de la malchance.". [the_ad id="7305"] Mais, les vraies raisons sont ailleurs, le problème est plutôt technique, physique et mentale.

Elle ajoute :"Il y a des joueurs qui ont disputé la Coupe Arabe et qui étaient peut-être empruntés. Mentalement, tu disputes une compétition où tu vas chercher le titre et tu recommences tout à zéro juste derrière, ce n’est pas facile. Certains joueurs n’ont pas bénéficié de préparation également. Finalement, c’est assez logique."

Algérienne et fière de l'être

Vanessa Le Moigne est née en 1982 à Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, d’un père breton et d’une mère algérienne. [the_ad id="7305"] Ses parents se séparent lorsqu’elle est enfant. Alors qu’elle couvre en directe la Coupe d’Afrique des Nations sur la chaîne BeIN Sports, elle ne pouvait pas imaginer qu’une compétition allait marquer sa vie personnelle et la reconnecter à sa famille en Algérie : son cousin la reconnaît depuis l’Algérie !

"Personnellement, j’ai également retrouvé mon cousin en Algérie grâce à cette CAN.", déclare-t-elle. En effet, Vanessa Le Moigne n’avait pas vu son cousin algérien depuis 18 ans. Ils s’étaient perdus de vue après son départ en Algérie avec sa mère. « Il m’a envoyé un message en me disant : « Je te vois à la télé ». Ma mère en a pleuré. C’est incroyable ce que j’ai vécu. Derrière, ils ont parlé de moi à la télé en Algérie ».

Figure phare de la chaîne BeIN Sports depuis 2012, Vanessa Le Moigne était loin d’imaginer qu’une compétition allait marquer sa vie personnelle et la reconnecter à sa famille en Algérie. [the_ad id="7305"] La journaliste de 40 ans affirme être « très fière » de ses origines. Grâce à la CAN, elle a eu « un lien direct avec l’Algérie ». « Ma mère est trop fière, trop contente, ils racontent son histoire là-bas. C’est extraordinaire », ajoute-t-elle.

Retour en haut