Un Algérien tué par des soldats de la Minusma au Mali

Un passager algérien a été tué mercredi, par des balles tirées par des soldats de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Selon la mission onusienne, une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de ce drame.

Selon un communiqué de la Minusma, « le 27 octobre, au sud de Kidal et sur la route vers Anéfis, un passager algérien dont le véhicule circulait sur le même axe routier qu'un convoi de la Minusma a été grièvement blessé par balle. L'intéressé a, par la suite, succombé à ses blessures,» précise-t-on.

Les circonstances exactes de ce drame sont à déterminer.  "Une enquête a été immédiatement diligentée par la Minusma pour éclaircir les circonstances de ce grave incident, déterminer avec précision si ce véhicule représentait une menace et si le défunt a effectivement été grièvement blessé ou non par les tirs de la Force de la Minusma", indique la mission dans son communiqué.

El-Ghassim Wane, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et Chef de la mission promet que « la Minusma ne ménagera aucun effort pour que les faits soient promptement éclaircis, et l'enquête sera conduite avec toute la transparence nécessaire ».

Retour en haut