Maroc : l’Algérie boycotte le championnat d’Afrique 2022

L’Algérie boycotte officiellement le championnat d’Afrique de handball 2022 qui devrait se tenir au Maroc du 13 au 23 janvier 2022.  Une décision prévisible après la désignation par le Maroc des villes occupées Laayoun et Guelmim pour abriter ce tournoi. Les relations diplomatiques entre  les deux pays sont rompues depuis un mois.  

La sélection algérienne, classée troisième lors de la dernière édition organisée en Tunisie, sera ainsi la grande absente de la compétition africaine. Avec ce forfait, le sept national ratera également,  la chance  de se qualifier à la prochaine coupe du Monde.

Les  coéquipiers de Messaoud Berkous sont donc, contraints de faire l’impasse sur cette compétition importante en raison de son exploitation par le Maroc, dans un litige géopolitique. En organisant ce tournoi dans des  villes Sahraouies à l’image de Guelmim et Layoun, le Maroc voulait frapper un grand coup politique.

À noter que les activités de la Fédération algérienne de handball (FAHB) sont gérées actuellement, par un comité directoire présidé par l'ancien international Abdelkrim Bendjemil. Le président élu Habib Labane étant suspendu "temporairement" depuis le 5 septembre par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Par ailleurs, les relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc ont été officiellement, rompues. La normalisation des relations du royaume chérifien avec Israël l'année dernière en contrepartie de la reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental a provoqué la colère d'Alger.

 

 

Retour en haut