L'ex-chef d'Etat Abdelkader Bensalah est mort

Abdelkader Bensalah, ex-chef d'État par intérim, est mort ce mercredi 22 septembre à l’âge de 79 ans.  L’homme d’état algérien s’est éteint des suites d’une longue maladie, a annoncé la présidence de la République ce mercredi matin.

Né le 24 novembre 1941 dans la région de Tlemcen, Abdelkader Bensalah a débuté sa carrière dans la presse d'État, avant d’être propulsé ambassadeur algérien auprès de l’Arabie saoudite. Il préside ensuite le Conseil national de transition (CNT) et participe en 1997 à la création du Rassemblement national démocratique (RND). Apprécié dans le sérail, il finira par présider le Conseil de la nation de 2002 à 2019.

« Se rendre utile au bon moment, c'est ce qu'il sait faire, lui qui s'exprime rarement sur les questions liées à la gestion des affaires de l'Etat », écrivait le quotidien El Watan en 2015. Longtemps dans l’ombre, Abdelkader Bensalah est nommé par les parlementaires chef d'Etat par intérim suite à la démission de Bouteflika, en avril 2019.

Il dispose de pouvoirs réduits et n'a que 90 jours pour organiser une élection présidentielle anticipée dans un pays théâtre depuis plus d'un mois à d'une contestation massive. « Nous ferons le nécessaire afin que cette courte période, qui s’ouvre devant nous, permette à la nation d’entrer dans une nouvelle ère. Une ère durant laquelle le peuple algérien sera maître de son destin. Il choisira ses futurs dirigeants en toute liberté et démocratie », a-t-il affirmé.

À l'issue du premier tour du scrutin présidentiel, le Abdelmadjid Tebboune est élu président.  Un mois plus tard, affaibli par sa maladie, Abdelkader Bensalah démissionne de sa fonction de président du Conseil de la nation, avant de faire une brève et dernière apparition lors des dernières élections législatives.

Il décède ainsi quatre jours seulement après le président d'Abdelaziz Bouteflika. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé la mise en berne du drapeau national à travers le territoire national, pendant trois jours, à compter de ce mercredi, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République. Abdelkader Bensalah sera inhumé jeudi au cimetière El-Alia, ajoute la même source.

 

Retour en haut