Vols Air Algérie et ouverture des frontières : Ce que propose un sénateur

Le sénateur FLN Abdelouahab Benzaïm a adressé une lettre ouverte au premier ministre l'interpellant sur les frontières et les vols d’Air Algérie. Pour le parlementaire, « l’heure est venue pour une ouverture totale de l’espace aérien avec l’étranger avec les mêmes conditions dans tous les aéroports algériens ».

Le sénateur estime qu’une hausse du nombre de vols internationaux vers l’Algérie et le retour des liaisons maritimes, peut être sérieusement, envisagés. Il rappelle les récentes mesures sur les entrées, appliquées dans le cadre du protocole sanitaire : la suppression du confinement à l’hôtel, un test PCR de moins de 36h avant le départ et un test antigénique à l’arrivée.

Abdelouahab Benzaïm  appelle le premier ministre à généraliser ce protocole sanitaire qui a donné des résultats satisfaisants.  En effet, aucun cas positif n’a été détecté parmi les voyageurs.

« Ouverture totale de l’espace aérien avec l’étranger »

Pour le parlementaires, l’heure est donc, « venue pour une ouverture totale de l’espace aérien avec l’étranger, en appliquant les mêmes mesures dans tous les aéroports algériens ». Le même processus  pourra être appliqué pour le transport maritime.

La hausse du nombre de vols à l’international, « permettra d’atténuer les pertes enregistrées quotidiennement par la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Elle permettra aussi aux émigrés qui souffrent tous les jours et qui ne peuvent pas rentrer notamment durant ce mois d’août », argumente-t-il.

Retour en haut