Un Algérien de 20 ans recherché par Interpol, arrêté en Espagne

La police nationale espagnole a arrêté un jeune algérien de 20 ans qui avait fui son pays après avoir commis un crime. L’homme séjournait dans un centre pour la prise en charge des sans-papiers suspectés d'être infectés par le Covid.

Selon la presse espagnole, le jeune algérien fait l’objet d'un mandat d'arrêt international émis par la justice algérienne. Il est poursuivi pour le meurtre d'un garçon en Algérie et le vol d'une petite somme d'argent. La victime aurait reçu plusieurs coups de couteau.

Après avoir commis son crime, le jeune homme avait quitté l’Algérie pour se rendre en Espagne à bord d'un bateau. Il se serait fait passer pour un "mena", mineur étranger non accompagné, pour bénéficier d’une prise en charge.

Le jeune algérien identifié et arrêté

Mais un examen médico-légal et une radiographie osseuse ont déterminé son véritable âge. Il a été ensuite retenu dans des centres de rétention pour étrangers. Il sera ensuite libéré, en attendant le traitement de son dossier d'expulsion d'Espagne.

Quelques semaines plus tard, la police nationale de Valence a reçu une demande de collaboration, via Interpol , pour arrêter le meurtrier présumé. L'enquête menée par l'Unité de lutte contre la drogue et le crime organisé a permis d’identifier le fugitif.

Le jeune homme est interpellé et placé en détention. Il sera livré aux autorités algériennes dans les prochains jours.

Retour en haut